Magazine Savoir FCSQ - Fédération des commissions scolaires du Québec

Les saines habitudes de vie

AUTRES PROJETS SOUMIS DANS LE CADRE DU CONCOURS

Commission scolaire du Lac-Saint-Jean

Activités de décloisonnement

Projet soumis dans la catégorie Préscolaire et primaire

Depuis 7 ans, à l’école Saint-Sacrement d’Alma de la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean, la dernière période du vendredi après-midi est consacrée à diverses activités (club de marche, robotique, cuisine, arts, artisanat, musique, sports, technologie, jardinage…). Tous les élèves, incluant les élèves des classes spécialisées, y participent. Cela permet à tous de vivre diverses expériences, de côtoyer plusieurs intervenants de l’école et d’apprendre à mieux connaître les élèves ayant des différences, et ce, dans l’objectif de développer des liens respectueux et  bienveillants. Les idées novatrices sont les bienvenues dans la mise en œuvre des activités, toutes animées par les membres du personnel (enseignantes et enseignants, éducatrices et éducateurs). Tous y mettent du sien, dépassant parfois les limites  organisationnelles, pour permettre à tout le monde d’y participer. L’école devient ainsi un milieu plus inclusif, grâce à l’engagement de tous, y compris celui de la communauté.


Soutien à l’enseignement des élèves autochtones dans l’apprentissage du français

Projet soumis dans la catégorie Secondaire

Le projet soutient des élèves autochtones en leur offrant des périodes ciblées dans leur horaire et destinées à l’apprentissage du français langue seconde, des mathématiques et de l’anglais. Le comité autochtone collabore aussi avec les familles et la communauté afin de faire le suivi scolaire, comportemental et psychosocial de chaque élève. Se basant sur des valeurs comme le respect, la rigueur et l’engagement, la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean et le Pavillon Wilbrod-Dufour transmettent le goût d’apprendre et de s’améliorer. Cela enrichit non seulement le parcours des élèves autochtones, mais des allochtones également, en plus de favoriser l’engagement des membres du personnel. Ceux-ci ont d’ailleurs reçu des formations afin de mieux comprendre l’histoire des Premières Nations.