Magazine Savoir FCSQ - Fédération des commissions scolaires du Québec

Savoir Automne 2019 - Prix d'excellence de la FCSQ 2018-2019

AUTRES PROJETS SOUMIS DANS LE CADRE DU CONCOURS

Commission scolaire de l’Estuaire

1,2 Go… on sort les pinceaux !

Projet soumis dans la catégorie Préscolaire et primaire

Les élèves de l’école Saint-Luc de la Commission scolaire de l’Estuaire ont trouvé une façon originale de souligner le 75e anniversaire de la ville de Forestville tout en embellissant leur milieu de vie. Ils ont fabriqué, avec le soutien de grands-parents bénévoles et avec le bois offert par des commerces de la région, des bancs et des boîtes à fleurs. Installés à des endroits stratégiques de la ville, ils ont été illustrés par les élèves sur différents thèmes : les oiseaux, les animaux marins, les arbres, les fleurs, etc. Accompagnés de personnes retraitées, les enfants participeront également aux étapes de la pousse des fleurs. L’école Saint-Luc étant située dans un milieu défavorisé, ce projet a contribué à valoriser les élèves et leur famille en leur montrant, notamment, l’entraide, la créativité, l’autonomie, la persévérance.


Composter, c’est pas piqué des vers !

Projet soumis dans la catégorie Secondaire

Un comité de vingt élèves de 1re secondaire, 2e secondaire et des élèves du programme Cheminement adapté 3, veille au développement durable à l’école secondaire Serge-Bouchard. Il met de l’avant des initiatives novatrices : implantation du compostage,  lombricompostage, installation de centres de tri et de stations de distribution d’eau. Le projet implique directement les élèves et les invite à réfléchir sur leurs comportements face aux changements climatiques. Il brise aussi les barrières, car des élèves de l’adaptation scolaire ayant une déficience intellectuelle ou autres diagnostics travaillent avec des élèves du programme d’éducation internationale. Plusieurs partenaires de la région appuient le projet année après année. Il a reçu le prix Coup de cœur de la Ville de Baie-Comeau.


La lecture, une histoire de transmission

Projet soumis dans la catégorie Éducation des adultes

Les activités de littératie familiale sont une voie très porteuse pour la réussite des élèves, jeunes et adultes. Le centre d’éducation des adultes de l’Estuaire devient la courroie de transmission des outils développés par les regroupements Avenir d’enfants du territoire, afin de joindre les parents de milieux vulnérables, qui pourront ainsi soutenir leurs enfants. Ce projet, très bien accueilli dans la région, privilégie le développement de compétences parentales et mise sur le rôle primordial des parents dans ces activités de littératie. La commission scolaire se positionne donc en partenaire de choix, pour briser le cercle de la pauvreté et réduire les écarts chez les tout-petits faisant leur entrée en maternelle.


La collaboration pour favoriser l’intégration sociale

Projet soumis dans la catégorie Éducation des adultes

L’équipe du centre d’éducation des adultes de l’Estuaire a mis sur pied un groupe d’intégration sociale sur le territoire de la communauté de Pessamit, en association avec les responsables d’un projet de comptoir alimentaire et vestimentaire. Ce comptoir sert ainsi de plateau
de travail pour les élèves, leur permettant d’acquérir des compétences domestiques, académiques et transversales. Les élèves adultes, présentant des difficultés d’apprentissage, peuvent ainsi apprendre à mieux s’intégrer dans la société. Les autorités innues de Pessamit accueillent la commission scolaire et collaborent afin de pouvoir offrir une alternative de formation aux jeunes concernés de leur communauté. Cela génère des réactions positives sur la persévérance scolaire et sur l’éducation en général.


Les colloques étudiants, un outil pour développer le sentiment d’appartenance

Projet soumis dans la catégorie Éducation des adultes

Les journées pédagogiques du centre d’éducation aux adultes de la Commission scolaire de l’Estuaire sont réservées à des colloques visant à outiller les élèves dans leur vie d’adulte. Des intervenants du milieu animent des ateliers portant sur divers sujets : gestion de l’anxiété, santé sexuelle, saine alimentation, cyberintimidation, estime et affirmation de soi, etc. Le Centre a également organisé un salon des ressources en début d’année, regroupant une quinzaine d’organismes de la région. De 25 à 30 élèves participent à chaque atelier. Dans la communauté innue de Pessamit, les ateliers portent notamment sur la culture innue, le tannage, la connaissance du territoire (Nitassinian). La commission scolaire met alors tout eu œuvre pour non seulement offrir une formation, mais également pour permettre à chacun d’atteindre son plein potentiel, quel que soit son besoin spécifique.