Magazine Savoir FCSQ - Fédération des commissions scolaires du Québec

Les saines habitudes de vie

AUTRES PROJETS SOUMIS DANS LE CADRE DU CONCOURS

Commission scolaire de la Côte-du-Sud

Accessibilité universelle et réfection des aires de jeux

Projet soumis dans la catégorie Préscolaire et primaire

Deux carrés de sable étagés pour les élèves à mobilité réduite, des balançoires adaptées, un ballon-poing accessible à tous, voici des exemples des aménagements proposés dans le cadre de la réfection des aires de jeux de l’école Beaubien de la Commission scolaire de la Côte-du-Sud. L’école offrira dorénavant un milieu sécuritaire et diversifié, non seulement aux élèves de l’école, mais aussi à l’ensemble de la communauté. Puisqu’il n’y a pas d’autre infrastructure de ce type dans la région, nul doute qu’elle sera appréciée par les résidents du secteur, par ceux de la maison de répit et de la résidence pour personnes aînées, de même que par les élèves de la classe formation à l’autonomie de l’école secondaire de la ville. Plus de 50 partenaires ont participé à ce projet inclusif prônant l’ouverture et l’entraide.


Le développement des processus d’écriture en classe d’adaptation à l’aide de tablettes

Projet soumis dans la catégorie Préscolaire et primaire

La classe d’adaptation scolaire de l’école Beaubien travaille au quotidien les processus d’écriture à l’aide de tablettes électroniques. Les élèves en classe d’adaptation peuvent se buter à de nombreuses barrières sur le plan de la motricité, du langage oral et écrit, de  l’attention, de la motivation ou de l’intérêt. Ce projet leur permet d’augmenter la qualité d’écriture des élèves, mais vise également leur épanouissement en augmentant leur sentiment de compétence. Étant le seul projet de ce type à la commission scolaire, il sera présenté à l’ensemble des enseignants en adaptation scolaire afin d’être éventuellement déployé dans toutes les écoles de la Commission scolaire de la Côte-du-Sud.


Projet Découvertes

Projet soumis dans la catégorie Préscolaire et primaire

Le projet Découvertes permet d’éveiller les passions des élèves  ! À travers dix ateliers pendant dix après-midi dans l’année, les enfants de tous les âges sont mélangés. Ils découvrent diverses activités : bricolage, improvisation, cuisine, robotique, écologie, entre autres. Les ateliers permettent non seulement d’aller plus loin dans les apprentissages, mais aussi de collaborer avec des élèves d’âges différents, dans des valeurs d’ouverture à l’autre et de respect des différences. Tout le monde de l’école croit en ce projet et s’y investit, tout comme les partenaires de la communauté. Depuis 11 ans, il permet une belle visibilité à l’école. Les élèves attendent le choix d’ateliers avec impatience et sont très fiers de présenter leurs réalisations à la fin de l’année.


Classe-Monde : faire le tour du monde en 180 jours de classe

Projet soumis dans la catégorie Secondaire

À l’école très justement appelée La Rencontre, un groupe d’élèves en adaptation scolaire part à la rencontre d’autres classes francophones dans le monde. Grâce aux technologies de l’information et de communication, les élèves échangent par visioconférences, par courriels, messagerie instantanée ou correspondances écrites. Le projet Classe-Monde est aussi à la base d’autres créations des élèves, par exemple un livre, une mappemonde interactive, une chanson engagée sur le thème de l’éducation (en collaboration avec des élèves de la France et du Sénégal). Par l’ouverture à la diversité culturelle, la classe met de l’avant la solidarité, la bienveillance et la tolérance. Elle a été reconnue par l’obtention de la Flamme Desjardins, d’un prix régional du Défi OSEntreprendre, ainsi que d’un Prix d’excellence du Regroupement des commissions scolaires de Chaudière-Appalaches.


Formation iPad : une activité intergénérationnelle

Projet soumis dans la catégorie Secondaire

Une brigade iPad a été formée au centre de formation en entreprise et récupération de Bellechasse (CFER). Son but ? Soutenir les personnes moins familières avec l’outil technologique. Les membres deviennent des références pour les élèves et les membres du personnel. De plus, des formations sont offertes aux personnes retraitées des municipalités environnantes. Cela permet non seulement de briser les préjugés à l’égard des jeunes en difficulté, mais permet aussi d’augmenter l’estime de soi des élèves. Ayant vécu quelques échecs répétés, les jeunes prennent conscience qu’ils peuvent vivre des réussites, et ce, tout en développant leurs habiletés sociales et en s’intégrant mieux à la vie de l’établissement.