Magazine Savoir FCSQ - Fédération des commissions scolaires du Québec

Savoir Automne 2018 - Prix d'excellence de la FCSQ 2017-2018

Commission scolaire des Navigateurs

Des robots à la Falaise

Projet soumis dans la catégorie Préscolaire et primaire

Ce projet de robotique permet à tous les élèves de l’école de la Falaise, située en milieu rural, d’explorer le monde des technologies et des sciences, tout en développant leur esprit d’équipe, leur sens de l’innovation, leur créativité ainsi que leur capacité de recherche. Divisé en deux parties, ce projet consiste en la construction et la programmation d’un robot en LEGO permettant de réaliser certaines missions. La deuxième partie du projet repose quant à elle sur la recherche. Les élèves doivent alors cibler une problématique réelle, puis proposer et partager une solution innovante. Ce projet est réalisé dans le cadre d’un cours portant sur les sciences, lors des périodes d’aide pédagogique et sur l’heure du dîner.


#CodeMath

Projet soumis dans la catégorie Préscolaire et primaire

Depuis le mois de mars dernier, l’initiation au codage se fait en trois phases à l’école de l’Envol de la Commission scolaire des Navigateurs. L’objectif est d’offrir aux élèves, en s’amusant, une meilleure compréhension des bases du codage. Le modelage permet d’abord aux élèves et aux enseignants de s’y initier. La pratique guidée devient une occasion pour les enseignants de se perfectionner et de diriger des projets, créés sur l’heure du dîner avec des élèves volontaires, sous la supervision du comité de pilotage. Finalement, la pratique autonome offre à ces élèves volontaires d’approfondir leurs compétences en améliorant les projets réalisés sur l’heure du dîner. Les élèves sont aussi invités à documenter les difficultés vécues ainsi que les solutions identifiées.


Une année remplie de projets et de jeux d’évasion !

Projet soumis dans la catégorie Préscolaire et primaire

Que ce soit à travers le codage, la littérature jeunesse, les projets de coécriture interactive ou les jeux d’évasion, des élèves de troisième année de l’école du Bac ont développé en 2017-2018 des stratégies de résolution de problème. Par exemple, lors d’un exercice, les élèves disposaient de 45 minutes pour ouvrir six cadenas, liés à autant d’énigmes qui, pour être résolues, nécessitaient majoritairement l’utilisation de la technologie. Les énigmes étaient quant à elles liées au contenu du programme de formation. Ainsi, les élèves devaient
travailler en équipe.

Aucun commentaire pour le moment.