Magazine Savoir FCSQ - Fédération des commissions scolaires du Québec

Savoir Automne 2018 - Prix d'excellence de la FCSQ 2017-2018

Commission scolaire de la Côte-du-Sud

Projet Techno-Médias

Projet soumis dans la catégorie Préscolaire et primaire

Structuré en deux volets, le projet Techno-Médias de l’école Saint-Nicolas de la Commission scolaire de la Côte-du-Sud, une école en milieu défavorisé, propose à 134 élèves une initiation à la programmation et à la robotique. Des ateliers technos, préparés par les élèves de sixième année et présentés aux autres élèves de l’école, valorisent le rôle de l’élève expert et l’apprentissage par les pairs. Parallèlement, les élèves ont créé l’émission de télévision Sur la piste avec les Snics, mettant en valeur l’histoire et la vie culturelle de la région. Des capsules Web sont également diffusées sur la chaîne YouTube de l’école, permettant ainsi aux parents d’être informés des activités réalisées. Le projet a démontré que l’accès au matériel audiovisuel favorise, chez l’élève, l’éveil aux nouvelles technologies et aux métiers de demain.


Un robot pour motiver les élèves HDAA à développer leurs compétences

Projet soumis dans la catégorie Préscolaire et primaireAppuyée par un chercheur de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM), l’enseignante en adaptation scolaire de l’école de la Nouvelle-Cadie a réalisé mensuellement une activité liée à la lecture avec ses élèves et un robot humanoïde. L’objectif était d’observer l’impact du robot sur les dix élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA) et le développement de leurs compétences. Entre chaque visite du robot, l’enseignante préparait ses élèves en utilisant un album numérique. Lors de ses visites, le robot passait un moment avec chaque enfant et le questionnait à propos du projet de lecture travaillé préalablement. Ce projet a démontré que, pour un enfant présentant un trouble du spectre de l’autisme, la relation avec le robot génère moins d’anxiété qu’avec un humain.


Projet TIC physique

Projet soumis dans la catégorie Préscolaire et primaire

En utilisant les technologies de l’information et de la communication (TIC) au gymnase, les élèves de l’école Saint-Thomas ont amélioré leur représentation mentale des exercices à exécuter. Les mouvements étant éphémères, ils peuvent maintenant visionner l’enregistrement vidéo de leur prestation et ainsi progresser plus rapidement dans leurs apprentissages. Ces courtes séances de visionnement suscitent beaucoup d’intérêt et contribuent à améliorer la motivation des élèves.


Concours de la Ligue Lego First

Projet soumis dans la catégorie Secondaire

À l’école secondaire Bon-Pasteur, la participation au concours international de la Ligue Lego First s’inscrit à l’agenda des élèves depuis déjà deux ans. Afin de relever le défi proposé par les organisateurs du concours, le projet créé en 2017-2018 visait à gérer l’accumulation de déchets plastiques au bord de l’eau. La démarche permet aux élèves de créer une véritable solution, susceptible d’être reconnue par la communauté scientifique. Un prototype de robot, capable de ramasser ces déchets, a été développé. Le plastique récupéré pourra être recyclé et transformé en Éco-Lego, une nouvelle gamme de produits écologiques. Des discussions sont en cours pour évaluer la faisabilité de la solution développée par les élèves.


Cap sur les TIC au CFA de Casault !

Projet soumis dans la catégorie Secondaire

Visant à démontrer que les élèves ayant une déficience moyenne à sévère peuvent aussi développer leurs compétences en technologies de l’information et de la communication (TIC), les élèves de la classe de formation à l’autonomie ont enseigné le mode de fonctionnement des outils technologiques qu’ils utilisent à des élèves n’ayant pas de déficience. Leur rayonnement s’étend maintenant en dehors de leur salle de classe, ce qui favorise leur intégration. En classe, l’utilisation des technologies fait partie de leur quotidien. Par exemple, à l’aide d’une application sur leur tablette numérique, les élèves ont créé des cartes mémoire illustrant des mots de leur quotidien et facilitant leur travail de reconnaissance globale.


L’amélioration des apprentissages des élèves grâce à l’usage des technologies et des ressources numériques, de nouvelles manières d’apprendre et d’enseigner

Projet soumis dans la catégorie Services de la commission scolaire

Depuis 2016-2017, la Commission scolaire de la Côte-du-Sud est responsable des services pédagogiques d’École en réseau. En participant à École en réseau, les commissions scolaires sont appuyées par d’autres commissions scolaires. Partout au Québec, elles communiquent ensemble afin de permettre à leurs élèves de réaliser une activité, un projet d’apprentissage ou une investigation collective. Ainsi, près de 10 000 élèves ont fait des apprentissages en utilisant des technologies. Les projets sont généralement initiés par les enseignants, coordonnés par École en réseau et soutenus par les commissions scolaires.

Aucun commentaire pour le moment.