Magazine Savoir FCSQ - Fédération des commissions scolaires du Québec

Réussite des élèves

Corée du Sud

L’égalité des chances de réussite scolaire réclamée

L’heure est à la réflexion en Corée du Sud où le suicide est la principale cause de mortalité chez les 15 à 24 ans. Cette conséquence de l’hypercompétitivité scolaire pourrait conduire à une importante refonte de l’éducation publique.

La réussite à tout prix
Dès la maternelle, les élèves doivent se surpasser, car leurs parents sont obsédés par la réussite scolaire. À l’approche de l’examen national d’entrée à l’université, un dernier blitz s’enclenche. Un résultat exceptionnel ouvre la porte des meilleures universités, un gage de réussite sociale. Afin d’atteindre ce résultat, des parents déboursent jusqu’à 800 $ par mois (20 % du revenu familial) pour qu’en plus des cours réguliers, leur enfant fréquente le « hagwon », une école privée. Les plus riches accèdent aux meilleurs hagwons, ce qui accentue l’écart entre les chances de
réussite des riches et les plus pauvres. Fini les loisirs et les sorties, 12 heures par jour sont consacrées aux études et seulement 5 heures au sommeil. Comme le constate Yan Ji, une étudiante à l’Université Yonsei rencontrée par la journaliste de Radio-Canada Natalie Chung, « On est jeune et on n’a pas beaucoup d’expérience, notre vie se résume à réussir l’examen national. On a vécu toute notre vie avec ce seul objectif. Quand ça ne fonctionne pas, on sombre dans le désespoir. »

En route vers l’égalité des chances de réussite
Selon les propos de Song-In-soo recueillis par la journaliste Natalie Chung, l’ex-enseignant d’école secondaire et fondateur du groupe de pression Pour un monde sans hagwon, fait le lien entre le haut taux de suicide et la compétitivité de la société. Il estime que si rien n’est fait, ce taux continuera d’augmenter. Appuyé par des parents et des acteurs du milieu de l’éducation, Song-In-soo revendique l’accès pour tous à une éducation publique de qualité et la fin des hagwons. Un véritable défi considérant que l’hypercompétitivité fait partie de la culture de la Corée du Sud.

Source : Radio-Canada
http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1074742/coree-sudeducation-competition-suneung-universite-depressionssuicides

Aucun commentaire pour le moment.