Magazine Savoir FCSQ - Fédération des commissions scolaires du Québec

Été 2017

L’éducation au Canada et ailleurs dans le monde

Programme de codage pour les élèves canadiens

Le 14 juin dernier, le ministère canadien de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique a lancé un programme de développement des compétences numériques, nommé CodeCan, doté d’une enveloppe de 50 millions de dollars pour deux ans. Environ 500 000 élèves de la maternelle à la fin du secondaire pourront ainsi développer ces compétences des plus recherchées sur le marché de l’emploi. Le programme vise également à inciter encore plus de jeunes femmes, d’Autochtones et de membres d’autres groupes sous-représentés à entreprendre une carrière en sciences, en technologie, en génie et en mathématiques. De plus, de la formation et des outils seront offerts à 500 enseignants de tout le pays afin qu’ils soient en mesure d’enseigner efficacement le codage et d’autres compétences numériques. Ce programme s’inscrit dans le Plan pour l’innovation et les compétences du gouvernement canadien.

Source : Gouvernement du Canada
www.canada.ca/fr/innovation-sciencesdeveloppement-economique/nouvelles/2017/06/le_gouvernement_ducanadalanceunprogrammedecodagede50millionsdedo.html

Littéracie financière des adolescents

Un rapport de l’OCDE rendu public en mai dernier révèle qu’environ le quart des élèves des pays ayant participé à une évaluation de leur niveau de littéracie financière sont incapables de prendre la moindre décision relative aux dépenses courantes. Ils ne sont également qu’un sur dix à comprendre des concepts complexes comme l’impôt sur le revenu. L’évaluation portait sur les connaissances et les compétences des adolescents en matière de questions financières et de finances personnelles comme la gestion d’un compte bancaire et d’une carte de débit, la compréhension des taux d’intérêt d’un prêt ou des conditions de leur abonnement de téléphonie mobile. Cette situation inquiète le secrétaire général de l’OCDE, qui souligne qu’en raison de la rapidité des transformations socioéconomiques et de l’évolution technologique, les jeunes font face à des décisions financières de plus en plus complexes. L’étude a été menée dans 15 pays dans le cadre du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA). Les élèves canadiens des provinces participantes (l’Alberta, le Québec et la Saskatchewan n’y ont pas participé) sont arrivés au troisième rang, après ceux des provinces participantes de la Chine et de la Communauté flamande de Belgique.

Source : OCDE
www.oecd.org/fr/education/de-nombreuxadolescents-maitrisent-mal-les-questionsfinancieres.htm

Débat sur les rythmes scolaires en France

Le débat sur les rythmes scolaires refait surface en France après que le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a déposé un décret permettant le retour à la semaine de quatre jours pour les communes qui le souhaitent. Lors de la campagne aux élections présidentielles, Emmanuel Macron avait promis d’accorder « plus de liberté » aux communes et de permettre un « élargissement du champ des dérogations à l’organisation de la semaine scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires publiques ». La semaine de quatre jours a été instaurée en 2008 en France, mais délaissée par décret ministériel en 2013 pour une semaine comptant plutôt 4,5 jours. En 2014, un nouveau décret a assoupli l’organisation des rythmes scolaires. Ainsi, la semaine doit désormais s’étaler sur cinq jours, mais peut ne comprendre que huit demi-journées. Le 8 juin dernier, le Conseil supérieur de l’éducation s’est prononcé contre le décret du ministre Blanquer malgré les erreurs de la réforme précédente, qui s’est faite de manière précipitée. Le débat tourne notamment autour de l’impact des rythmes scolaires sur les résultats scolaires.

Source : Le Monde
www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/06/08/trois-reformes-au-xxe-siecle-quatre-depuis-l-an-2000-les-multiples-revirements-des-rythmes-scolaires_5140736_4355770.html
http://www.lemonde.fr/education/article/2017/06/08/rythmes-scolaires-un-rapport-senatorial-recommande-de-maintenir-l-organisation-actuelle_5140902_1473685.html

Aucun commentaire pour le moment.