Magazine Savoir FCSQ - Fédération des commissions scolaires du Québec

Mars 2017

Congrès 2017 de a FCSQ : rêvons l'école

Imaginer l’école de demain

| Par Caroline Lemieux, attachée de presse à la FCSQ

Imaginer l’école idéale de demain ! C’est le défi auquel seront conviés les participants au congrès 2017 de la FCSQ, ayant pour thème Rêvons l’école. L’objectif est clairement de sortir des sentiers battus, et qui de mieux pour nous faire rêver qu’un conteur hors pair. C’est donc à l’auteur-compositeur interprète Fred Pellerin qu’a été confiée la conférence d’ouverture du congrès. Nul doute que son imagination débordante transportera les participants vers de nouveaux horizons !

L’inspiration viendra certainement aussi du gala des Prix d’excellence de la FCSQ, qui marquera le coup d’envoi du congrès sur le thème Les saines habitudes de vie : les vivre et les adopter, sous la présidence d’honneur de la championne olympique Sylvie Bernier. Une fois de plus, les projets novateurs qui seront récompensés, et surtout, les élèves et le personnel qui les rendent possibles, nous rappelleront qu’il se fait de belles et grandes choses dans le réseau public d’éducation. Les performances artistiques des élèves de plusieurs commissions scolaires sauront certainement aussi nous émerveiller.

Pour accompagner les participants au congrès dans leurs réflexions, une série d’ateliers leur seront proposés, afin de discuter des élèves eux-mêmes, de l’école comme lieu d’apprentissage, milieu de vie et ancrage dans sa communauté, de même que de l’évolution du numérique, des compétences et des emplois d’avenir.

Ainsi, la sociologue Diane Pacom nous aidera à comprendre comment se construira l’identité des élèves de demain et quelles sont les différences socioculturelles qui teintent leurs relations avec les générations précédentes. Ce sera l’occasion de déboulonner certains mythes et malentendus.

Pour sa part, le professeur d’architecture François Dufaux expliquera comment l’architecture de l’école peut avoir une influence sur l’apprentissage. Il démontrera notamment que l’architecture va au-delà des plans de construction, qu’elle concerne aussi la cour d’école, l’implantation dans le quartier et la localisation.

L’école de demain sera-t-elle numérique ? Pour que cette question n’apparaisse pas comme une utopie, Thierry Karsenti, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les technologies de l’information et de la communication en éducation, proposera des stratégies à mettre en place par les commissions scolaires pour faire face au défi du numérique.

L’école, c’est aussi un lieu de travail qui doit s’adapter aux nouvelles générations de travailleurs. Comme nous le rappellera la personne-ressource de cet atelier, certaines conditions doivent être présentes pour un passage réussi à l’organisation du travail 3.0 dans les écoles.

Il n’y a pas que l’école qui change, le monde du travail évolue rapidement. Yves Chochard, de l’Observatoire compétences-emplois, présentera aux congressistes les principales tendances de l’évolution du marché du travail, en les mettant en lien avec les compétences de plus en plus recherchées.

L’école se définit aussi par son ancrage dans la communauté. Mathieu Sage, du programme Passeport pour ma réussite, décrira des démarches qui peuvent faciliter l’établissement de liens entre les commissions scolaires et les divers partenaires de la communauté.

Enfin, le congrès de la FCSQ renoue cette année avec la tradition du salon des exposants, véritable lieu d’échanges et de rencontres. Les participants auront le loisir d’y découvrir une vingtaine de kiosques mettant en valeur le savoir-faire, les services ou les produits d’organismes ou d’entreprises liés au monde de l’éducation. Des conseils pourront également y être prodigués.

Vous êtes donc invités à venir rêver l’école idéale avec nous, les 1er et 2 juin, à l’hôtel Sheraton Laval. •

Aucun commentaire pour le moment.