Magazine Savoir FCSQ - Fédération des commissions scolaires du Québec

Décembre 2016 - Dossier spécial sur la culture à l'école

Appuyer la Déclaration des bibliothèques québécoises, un geste pour les générations futures

par Christiane Barbe Présidente-directrice générale de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et présidente de la Table permanente de concertation des bibliothèques québécoises Crédit photo : Michel Legendre

Par Christiane Barbe, présidente-directrice générale de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et présidente de la Table permanente de concertation
des bibliothèques québécoises
– Crédit photo : Michel Legendre

Les bibliothèques sont des outils incontournables de démocratisation de la culture et du savoir, qu’elles soient petites ou grandes, qu’elles soient publiques ou spécialisées ou encore qu’elles soient dans un espace physique ou sur le Web. Et ces outils, nous le savons, doivent être présentés aux enfants tôt dans leur développement non seulement pour favoriser la lecture et l’écriture, mais aussi pour stimuler leur curiosité intellectuelle. Un jeune qui sait lire, c’est un jeune qui entre en relation avec ce qui l’entoure, qui s’ouvre au monde et, par conséquent, qui évolue dans ses apprentissages.

C’est en réfléchissant à la contribution essentielle des bibliothèques tout au long de la vie qu’est né le projet de rédiger une Déclaration des bibliothèques québécoises, un texte dont le propos est inclusif, qui réaffirme le rôle primordial que jouent les bibliothèques pour chaque personne. Ce projet porteur a pris naissance au sein de la Table permanente de concertation des bibliothèques québécoises, créée par le ministère de la Culture et des Communications en 2002, qui regroupe des représentants de 12 organismes et ministères liés au milieu des bibliothèques.

Au fil de la réflexion, l’idée d’une Déclaration s’est imposée comme un moyen puissant sur le plan de la reconnaissance de l’apport des bibliothèques dans le développement global de la société. Avec les membres de la Table, nous avons voulu susciter l’adhésion des décideurs et du grand public à un texte inspirant dans le but de promouvoir davantage ces trésors que sont les institutions documentaires.

Le préambule de la Déclaration réaffirme le rôle de premier plan que jouent les bibliothèques dans les domaines culturel, social et économique, que celles-ci soient publiques, en milieu professionnel ou d’enseignement et de recherche. Le texte de la Déclaration souligne également que la bibliothèque est un carrefour d’accès à l’information, à la documentation et à la culture; un centre d’apprentissage et de soutien à la recherche; un espace d’appropriation et d’usage technologiques; un levier socio-économique; un lieu de rencontre et d’échanges; un lieu de médiation et de développement culturel.

En 2015, le texte de la Déclaration a pris forme, puis les membres de la Table ont recueilli plusieurs résolutions d’appuis enthousiastes après avoir consulté leurs instances officielles. Une première version de la Déclaration a été dévoilée au Congrès des milieux documentaires, puis cette version a été soumise à la consultation du grand public. Plusieurs individus ou groupes de personnes ont alors fait de pertinents  commentaires sur le texte initial, ce qui a mené à l’adoption unanime d’une nouvelle version par les membres de la Table, au printemps 2016.

Tous unis derrière la Déclaration, le moment était venu de la promouvoir auprès des décideurs des différents paliers gouvernementaux et du public en général. Le 12 septembre dernier, le ministre de la Culture et des Communications, M. Luc Fortin, a accepté de rencontrer les membres de la Table, à la Grande Bibliothèque, au sujet de la Déclaration. Dès lors, le ministre a convenu de déposer celle-ci à l’Assemblée nationale, une promesse qui s’est concrétisée le 19 octobre. À la suite de ce moment historique, les membres de la Table ont mis en œuvre une campagne de sensibilisation sans précédent pour promouvoir la Déclaration et susciter un engouement dans la population.

Plus d’une vingtaine de personnalités publiques de différents secteurs d’activité (finances, sports, santé, arts et culture) ont joint leur voix à la nôtre pour expliquer à quel point les bibliothèques sont importantes. Je vous invite à découvrir leurs témoignages sur le site mabibliothequejyvais.com et à les partager autour de vous. Ils sont tous très pertinents et parfois même percutants ! De plus, M. Louis Vachon, président et chef de la direction de la Banque Nationale, s’est également associé à notre cause en permettant notamment la diffusion gratuite de capsules au sujet de la Déclaration sur les écrans numériques installés dans les 423 succursales de la Banque Nationale. Grâce à cette collaboration, la Déclaration est publicisée partout au Québec. La campagne se poursuit et nous voulons recueillir encore plus d’appuis.

Enfin, nous estimons à plus de 4000 le nombre de bibliothèques qui sont déployées sur tout le territoire du Québec. Ce nombre inclut bien sûr les bibliothèques scolaires, qui sont souvent les premiers lieux où les jeunes sont régulièrement en contact avec les livres après la maison. Force est d’admettre que beaucoup d’entre nous avons largement bénéficié des bibliothèques au cours de nos vies; elles méritent que nous les appuyions, à notre tour, pour qu’elles profitent à la génération actuelle et aux générations futures. Restez donc à l’affût de nos médias sociaux (facebook.com/banqweb20 et twitter.com/_BAnQ) afin de donner votre appui à la campagne « Ma bibliothèque, j’y vais ! » •

 

Aucun commentaire pour le moment.