Magazine Savoir FCSQ - Fédération des commissions scolaires du Québec

Réussite des élèves

Pour continuer à grandir

Commission sur l’éducation à la petite enfance

Texte de l'Institut du Nouveau Monde (INM)

visuel-commission-e%e2%95%a0uducation

On dit que les anniversaires sont l’occasion de faire un bilan. Regarder en arrière, faire un état des lieux pour mieux cibler ce qui reste à faire (ou pas). 20 ans après l’adoption de la politique familiale, qui a permis la création des services de garde éducatifs à contribution réduite et le régime de congé parental, plusieurs croient que le moment est venu de réfléchir à ces services éducatifs offerts aux enfants de 0 à 5 ans.

C’est pourquoi le 19 septembre, la Commission sur l’éducation à la petite enfance a vu le jour. À l’initiative de l’Association québécoise des CPE, cette commission – complètement indépendante et non partisane – parcourt le Québec cet automne. Elle est dirigée par trois commissaires, le président André Lebon ainsi que Martine Desjardins et Pierre Landry et est animée par l’Institut du Nouveau Monde.

L’objectif de cette démarche est de susciter un dialogue social sur quatre enjeux soit la qualité, l’accessibilité, l’universalité et la gouvernance des services d’éducation à la petite enfance, dans une perspective d’égalité des  chances pour tous les enfants, tel qu’énoncée dans la politique familiale du Québec de 1997.

Ce faisant, la Commission souhaite sensibiliser et entendre un grand nombre d’acteurs de différents milieux, faire ressortir les enjeux relatifs à l’éducation à la petite enfance au Québec, formuler des recommandations et identifier des pistes d’action en matière de politiques publiques, mais aussi au sein de la société québécoise et finalement de dégager une vision d’avenir pour le Québec!

Comment y participer ?

Les moyens de faire entendre sa voix sont nombreux et simples. Il est possible de participer en ligne en écrivant un mémoire, un courriel, une lettre ou un court document à l’aide d’un gabarit. Les personnes ou organismes intéressés ont jusqu’au 24 novembre pour transmettre leur opinion par courriel à commissionpetiteenfance@inm.qc.ca.

Également, 14 villes sont visitées lors d’une tournée de consultation. À chaque occasion, il sera possible de participer, dans le cadre d’une rencontre avec les groupes et organismes régionaux (en après-midi), ou dans le cadre d’un forum citoyen (tenu en soirée). Commençant le 18 octobre, cette tournée se terminera le 1er décembre. Pour participer, il faut s’inscrire au www.commissionpetiteenfance.com

Les commissaires prendront en compte toutes les opinions et idées transmises, en personne ou en ligne, dans la formulation de leurs conclusions.

Un automne de consultations

Signe qu’il est temps de prendre un temps d’arrêt et d’écouter ce que les gens du milieu, les citoyens et les experts ont à dire en matière d’éducation, ce n’est pas une, mais bien deux consultations qui se tiendront parallèlement cet automne.

En plus de la Commission indépendante sur l’éducation à la petite enfance, qui comme son nom l’indique, traitera exclusivement de l’éducation donnée aux 0-5 ans, le ministère de l’Éducation a lancé de son côté des Consultations publiques sur la réussite éducative. Couvrant tout le parcours scolaire des jeunes et des adultes, cette consultation a pour but de poser les bases de la première politique en matière de réussite éducative, en mettant l’accent sur l’atteinte du plein potentiel de tous les élèves; les contextes propices au développement, à l’apprentissage et à la réussite et les acteurs et les partenaires mobilisés autour de la réussite.

L’une et l’autre s’influenceront certainement dans leurs conclusions et recommandations.

Ainsi cet automne, sortez vos crayons, on veut vos opinions !

Pour suivre la Commission sur l’éducation à la petite enfance sur les médias sociaux : Facebook / Twitter

Aucun commentaire pour le moment.