Magazine Savoir FCSQ - Fédération des commissions scolaires du Québec

Décembre 2015

Périscope

Plateforme Échange, recherche et intervention sur la scolarité, persévérance et réussite
| Par Thérèse Laferrière, responsable du Réseau Périscope, therese.laferriere@fse.ulaval.ca

Thérèse Laferrière, responsable du Réseau Périscope, therese.laferriere@fse.ulaval.ca

Pour l’amélioration de la persévérance et de la réussite scolaires, notre hypothèse de travail est la suivante : conjuguer, dans le respect des différents savoirs, nos regards respectifs au bénéfice de tous les acteurs de l’éducation et, au premier chef, des jeunes eux-mêmes. Cela ne se fera pas en criant lapin ou en se disant qu’on le fait déjà. Oui, certes, l’expérience accumulée en matière de recherche collaborative sera fort utile, mais les logiques d’action de la pratique de recherche, de la pratique d’intervention auprès des jeunes, de la pratique administrative ou de celle de la gouverne favorisent toutes le travail en silo. Même si nous sommes conscients que ces logiques d’action viendront contrer une telle visée, nous sommes plus d’une centaine d’acteurs à vouloir que nos regards « s’interfécondent ».

La proposition qui a conduit à l’octroi d’une subvention de la part du Fonds de recherche québécois Société et culture (FRQSC) pour la mise en œuvre du réseau PÉRISCOPE1 met de l’avant l’idée de retenir le thème de la participation/mobilisation. Fondée sur des résultats antérieurs de recherche, notre adhésion collective à ce thème tient aussi au fait que la participation/mobilisation est centrale dans la formation de citoyennes et de citoyens et rejoint les apprenants de la petite enfance, du préscolaire, du primaire, du secondaire et du postsecondaire. Une attention particulière sera accordée aux jeunes en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage  ainsi qu’aux jeunes issus de milieux défavorisés, aux jeunes autochtones, aux jeunes en situation de handicap et aux jeunes adultes sur la voie du « raccrochage ».jeunes-ordinateurs-alignes

Prometteur et fédérateur, ce thème donne une direc- tion tout en faisant place à l’innovation en matière de situations éducatives et de conditions d’apprentissage ambiantes à installer. Entre autres, nous voulons porter une attention spéciale au sens que les acteurs accordent à leurs actions, et reconnaissons leur capacité de les monitorer de façon réflexive et d’en justifier la pertinence en fonction des buts qu’ils se sont fixés. Par acteurs, nous entendons élève/étudiant et enseignant, mais aussi administrateur scolaire, agent de liaison, parent, professionnel, bénévole, chercheur. Nous distinguons quatre niveaux de participation/mobilisation des acteurs :

1. l’apprenant dans son groupe;

2. l’enseignant dans l’école;

3. l’interaction école/famille/communauté; 

4. et la collaboration école – commission scolaire – MEESR.

Nous voulons produire, par voie partenariale, de la recherche qui permettra à chacun, chacune, d’améliorer sa contribution respective.

À cette fin, PÉRISCOPE propose de ménager des espaces de temps pour examiner des questions qui nous habitent, mais auxquelles il ne nous est pas possible de répondre individuellement. Dans les petites communautés d’apprentissage, de pratique ou de recherche qui se formeront, les mêmes attitudes communes seront à cultiver, celles de l’attention au savoir de l’autre, du dialogue et de l’entraide. Lors de la réalisation en collaboration de tout projet de recherche qui aura été reconnu pertinent et auquel des ressources pourront être affectées, il faudra que les résultats de recherche soient reconnus crédibles pour influencer la prise de décision future des acteurs, permettre une amélioration de situations ou de conditions locales susceptible de se propager par la suite. 

Periscope

 

CHERCHER + DÉCIDER + PRATIQUE

RÉSEAU

PERSÉVÉRANCE ET RÉUSSITE

Le Centre de recherche et d’intervention sur la réussite scolaire (CRIRES), membre du réseau PÉRISCOPE, sait très bien qu’il ne suffit pas d’avoir des résultats de recherche qui convergent pour qu’un changement se  produise. Souventes fois, des conditions de contexte empêchent leur application. Par exemple, la recherche suggère de ne pas faire redoubler les élèves. Toutefois, c’est une solution pratique souvent jugée inévitable dans bien des contextes et qui, dans certains cas, réussit. C’est pourquoi PÉRISCOPE inclut dans ses méthodologies des expérimentations de devis, le codesign ainsi que des laboratoires du changement, soit des façons  éprouvées de faire ensemble des pas en avant. Tout comme les communautés d’apprentissage professionnelles (CAP) et les communautés de pratique (CoP), elles découlent des théories socioculturelles qui se sont  multipliées à la suite de la traduction des travaux, à la fin des années 70, de Vygotsky et de Leont’ev.

Nous vous invitons à signaler votre intérêt à participer à PÉRISCOPE qui, rappelons-le, va privilégier la recherche collaborative afin de renforcer notre capacité collective d’intervention au profit de la persévérance et de la réussite scolaires :

Thérèse Laferrière
Directrice du Centre de recherche et d’intervention
sur la réussite scolaire (CRIRES)
Responsable du réseau PÉRISCOPE (Plateforme Échange, Recherche et Intervention sur la SCOlarité : PErsévérance et réussite)
Local 1154 | Pavillon des sciences de l’éducation
2320, rue des Bibliothèques, Université Laval, Québec
G1V 0A6  | Tel. : 1-418-656-2131, poste 5480
| Téléc. : 1-418-656-2905 | Skype : tlaf2005
| www.crires.ulaval.ca

1 Plateforme Échange, Recherche et Intervention sur la SCOlarité : PErsévérance et réussite

Aucun commentaire pour le moment.