Magazine Savoir FCSQ - Fédération des commissions scolaires du Québec

Prix d'excellence de la FCSQ 2014-2015

Prix d'excellence 2014-2015 - Projets soumis

Catégorie Secondaire

Les liens intergénérationnels : une approche gagnante!
| Par la FCSQ

bandeau_secondaire

Commission scolaire des Chic-Chocs

Ordimoteur

deux_filles_portableOrdimoteur est une entreprise de services conseils et d’aide à domicile dans le domaine de l’informatique, imaginée et mise sur pied par quatre élèves du groupe Passerelle de l’école C.-E.-Pouliot. Ce sont des jeunes qui n’ont pas les acquis scolaires nécessaires pour demeurer dans le parcours de  formation régulier et qui ne peuvent s’inscrire à l’éducation des adultes en raison de leur âge. Le principal objectif du projet est de donner à ces élèves en difficulté un sens à leur apprentissage afin qu’ils persévèrent et réussissent. Avec un horaire scolaire malléable, les élèves peuvent aller à la  rencontre de leurs clients selon les besoins. Une expérience entrepreneuriale qui permet aux jeunes de socialiser, d’acquérir de l’autonomie et une  meilleure estime de soi.

Commission scolaire de l’Estuaire

Retour à l’école

Depuis quatre ans, une dizaine d’élèves en adaptation scolaire fréquentant l’école secondaire Serge-Bouchard participent, deux fois par année, à des activités d’échanges avec un groupe de personnes âgées du centre de jour Vers l’âge senior. Mais cette année, les élèves ont reçu pour la première fois  les personnes âgées à  l’école afin de leur faire revivre une journée de classe, qui s’est terminée par une remise de diplômes. Cette activité a permis de créer, au fil des ans, des contacts privilégiés entre les deux générations, tout en les sensibilisant à la réalité de chacun. Elle permet notamment aux  élèves de développer leurs habiletés sociales.

bandeau_secondaire

Commission scolaire de Laval

Fête des aînés de Saint-Maxime

Chaque année, les élèves de l’école Saint-Maxime organisent une fête de Noël pour les aînés de différentes résidences de personnes âgées seules et en perte d’autonomie. Les élèves sont les maîtres d’œuvre de tout le projet. Ils doivent faire de la recherche de commandites pour les achats de nourriture et le transport adapté par exemple et confectionner des cartes de souhaits et les décorations, dans le respect de l’environnement.

De plus, un spectacle de variétés met en vedette des élèves et quelques membres du personnel. Voilà un projet qui valorise l’implication citoyenne des élèves, le partenariat et le dépassement de soi.

Projet Interâge

Dans le cadre de leur iClasse, les élèves de l’école secondaire Saint-Martin organisent et participent à trois rencontres de formation avec des personnes âgées de la communauté. Il s’agit d’une activité bénévole durant laquelle les élèves enseignent les rudiments de la navigation Internet aux aînés, après leur avoir acheminé un questionnaire pour connaître leurs besoins. Cette activité renforce le sentiment d’appartenance à l’école et au quartier et aide les élèves à développer leur compétence en communication. Elle transmet également des valeurs de compassion et d’empathie.

Commission scolaire des Samares

Top Candle

filles-recyclageCe projet a été élaboré de toutes pièces par les élèves de la classe de troubles du comportement de l’école secondaire du Havre-Jeunesse à la suite d’une panne électrique. Cet incident ayant fait prendre conscience aux élèves de l’importance d’avoir des chandelles à portée de main, surtout pour des personnes vulnérables, comme les personnes âgées. Ils ont alors décidé de démarrer une entreprise de fabrication de chandelles. Les jeunes entrepreneurs ont fait le choix d’utiliser des matériaux recyclés afin de fabriquer des chandelles écologiques et originales et de les offrir gratuitement à une résidence pour personnes âgées. Cette expérience a permis aux élèves de développer plusieurs valeurs entrepreneuriales comme l’esprit d’équipe, la créativité, la résolution de problème et les habiletés sociales, en plus de leur donner l’occasion d’avoir de belles rencontres avec des aînés.

Commission scolaire du Val-des-cerfs

Centre enQuête de sens

Chaque semaine, une rencontre est organisée entre les élèves de l’école Jean-Jacques-Bertrand et les personnes âgées du CHSLD. Une thématique différente est abordée à chaque rencontre. Cette expérience permet aux élèves de développer leur sentiment d’appartenance à l’école et à la  communauté, leur autonomie et leur sens des responsabilités, alors que de leur côté, les personnes âgées brisent leur isolement et prennent  conscience de la valeur de leur  vécu en le partageant. Ces échanges permettent également le transfert des connaissances et encouragent les relations interpersonnelles.

bandeau_secondaire

Commission scolaire des Bois-francs

FIRST-Robotics-Toronto-Regional-Competition-2011-252Robotique à La Samare

Afin d’encourager ses élèves à persévérer, principalement les garçons, la polyvalente La Samare de Plessisville s’est inspirée du concours international Robotic FIRST et a lancé son projet de robotique. Seize garçons et deux filles ont embarqué dans l’aventure qui consistait à construire un robot capable de déplacer une charge. Pour réaliser ce projet, qui nécessite des travaux de mécanique, d’électronique et de programmation, les élèves ont eu l’appui de plusieurs mentors recrutés au sein de la communauté, dont certains anciens enseignants de La Samare. Les élèves ont aussi dû préparer un plan d’affaires et travailler à la mise en marché et à la promotion de leur projet, ce qu’ils ont fait à l’aide de commanditaires. L’expérience leur a permis de s’impliquer dans leur réussite et dans leur communauté, de développer leur sentiment d’appartenance à un groupe et envers l’école, de susciter leur intérêt pour les sciences et de constater que la passion mène vers la réussite.

Commission scolaire des Navigateurs

Troisième âge 2.0

Les élèves de l’école secondaire Champagnat, Guillaume-Couture se rendent chaque semaine à la résidence Sélection Lévis afin d’aider les aînés à se familiariser avec les nouvelles technologies, comme le paiement de factures en ligne et ainsi développer leur autonomie. En plus de favoriser les liens intergénérationnels, cette expérience apprend aux élèves à être à l’écoute des autres et de leurs besoins. Cela contribue également à améliorer l’image que peuvent avoir les aînés des adolescents.

Commission scolaire de la Jonquière

Impact

À l’initiative du policier intervenant en milieu scolaire, les élèves du programme Arts et métiers de la scène de l’école polyvalente Jonquière ont  participé à un projet théâtral multidisciplinaire sur le thème des dangers et conséquences possibles des accidents causés par l’alcool. La pièce de théâtre, qui mettait aussi en vedette plusieurs intervenants dans leur propre rôle – policier, ambulancier, médecin, procureur, parents, etc. – a été présentée à tous les élèves de 5e secondaire des deux commissions scolaires du Saguenay à la veille de leur bal de finissants. La pièce a eu un grand impact auprès des jeunes et a fait l’objet d’une importante couverture médiatique. Le projet a aussi remporté le Prix régional Essor et le Prix Partenaire des Prix nationaux Essor 2013-2014.

bandeau_secondaire

Commission scolaire des Découvreurs

Cours d’informatique aux aînés

jeunes_ordinateurs-FPLes élèves en Formation préparatoire au travail 1 du Collège des Compagnons ont décidé de compléter l’offre de service de leur microentreprise ADO-Électronique, qui se spécialise dans le démontage et le reconditionnement de matériel informatique, en offrant une formation d’initiation à l’informatique aux personnes âgées. En plus d’augmenter leur motivation à poursuivre leur cheminement scolaire et leur sentiment d’appartenance à l’école, ce projet a permis aux élèves de développer leur leadership, leur confiance en soi et leur sens de l’organisation. L’expérience a contribué à créer des liens entre l’école et la communauté qui apprécie grandement la formation offerte.

Commission scolaire de l’Or-et-des-Bois

Apprendre en bonne compagnie!

L’école secondaire La Concorde a établi un partenariat avec deux résidences pour personnes âgées de sa municipalité qui permet aux élèves des programmes de formation des métiers spécialisés et de la formation préparatoire au travail de s’y rendre pour effectuer différentes tâches et, pour certains élèves, d’y effectuer un stage en animation, en cuisine ou en conciergerie. Tous les élèves ont également collaboré à la planification et à l’élaboration d’un jardin suspendu qui va permettre aux aînés de jardiner debout. Ces stages en milieu réel permettent aux élèves, qui vivent des problématiques d’adaptation ou d’apprentissage, de se sentir utiles et compétents, de développer leurs compétences en relations interpersonnelles, d’augmenter leur estime de soi et leur empathie, tout en développant l’entraide et la solidarité entre les générations. Ils responsabilisent aussi les élèves par rapport à leur réussite.

Commission scolaire des Hautes-rivières

Les travaux d’Alexis

Les élèves de l’école Docteur-Alexis-Bouthillier ont réalisé 200 sacs de bonbons qu’ils ont remis aux aînés d’une résidence souffrant d’Alzheimer pour qu’ils les distribuent à l’Halloween. Ils ont aussi cuisiné des cornets sucrés, créé des cartes de Noël, de Saint- Valentin et produit des fiches  personnalisées pour présenter chacun des résidents. Également, une rencontre entre deux groupes d’élèves ayant des difficultés de langage et des résidents a été organisée pour partager et comparer la vie actuelle des jeunes avec celle des aînés. Ces activités ont contribué à tisser des liens de confiance à un point tel que les jeunes, soutenus par un entrepreneur paysagiste bénévole, ont participé à l’aménagement paysager de la résidence d’aînés.

Une des particularités de ce projet intergénérationnel est qu’il se passe en milieu défavorisé. Les retombées se sont donc avérées très positives auprès des élèves. Ces derniers ont développé des compétences sur les plans social, personnel, intellectuel et de la communication qui se sont concrétisées  par le sens de l’initiative, une attitude positive envers les aînés, plus de tolérance, d’écoute, d’empathie, de solidarité, de confiance en soi, de  motivation, de coopération et de persévérance.

bandeau_secondaire

Commission scolaire du Lac-Témiscamingue

Les Patri-films de notre Témiscaming

Afin de valoriser et de transmettre l’histoire culturelle et religieuse de la ville, deux enseignants de l’école Gilbert-Théberge au Témiscamingue, ont mis sur pied un projet de découverte par la production de documentaires. Les élèves de 1re secondaire du programme Éthique et culture religieuse, en partenariat avec le cours de français, ont ainsi rencontré et échangé avec des personnes de tous les âges, exerçant différents métiers. Par la suite, ils devaient écrire le scénario, filmer et monter le documentaire. Les courts métrages ont été présentés à la télévision communautaire et à l’ensemble des élèves de l’école.

En plus de développer des compétences liées à la recherche et au cinéma par son côté créatif, la production de documentaires s’est avérée une solution pour le développement d’habiletés et de qualités personnelles.

Commission scolaire des Rives-du-Saguenay

Bigénération 2014-2015

Depuis 2011, l’école secondaire de l’Odyssée Lafontaine / Dominique-Racine met en œuvre une idée fort originale pour contrer l’intimidation en  tenant des activités avec des aînés provenant d’une résidence de leur localité, à l’intérieur de ses portes et dans leur milieu de vie aussi. Un groupe de 13 élèves et de stagiaires en Éducation spécialisée a été formé afin d’organiser des activités, une fois par mois, en alternance de lieux. L’école a aussi  créé la Journée annuelle Bigénération où les grands-parents des élèves sont invités à participer à un cours magistral de leur choix.

Sur le plan local,  cette activité intergénérationnelle s’est démarquée par son côté rassembleur. Les enseignants et les élèves ont d’ailleurs reçu le Méritas de  l’implication dans la communauté. Au niveau provincial, une chronique sur cette journée a aussi été diffusée sur les ondes de TVA.mains_jointes

 

 

Aucun commentaire pour le moment.