Magazine Savoir FCSQ - Fédération des commissions scolaires du Québec

Prix d'excellence de la FCSQ 2013-2014

Prix d'excellence de la FCSQ 2013-2014 - Projets soumis

Catégorie Formation professionnelle

Des approches éducatives innovatrices
| Par la FCSQ

bandeau-FP

Commission scolaire du Chemin-du-Roy

femme_casque_jauneEsprit d’entreprise

Les mentors sont à l’oeuvre pour préparer les élèves à devenir des entrepreneurs avec le projet Esprit d’entreprise. Des outils ont été mis à leur disposition au Centre de formation professionnelle Qualitech, comme des tableaux qui affichent des valeurs entrepreneuriales dans chaque département, la création d’un club d’entrepreneurs en ébénisterie et celle d’une petite entreprise en métallurgie. Ce projet apporte un souffle de complicité entre les enseignants et les élèves. Le Carrefour Jeunesse Emploi et divers entrepreneurs de la région de Trois-Rivières sont associés à ce projet.

Commission scolaire des Sommets

Camp de la petite séduction

Comment faire connaître les différents métiers de la formation professionnelle auprès des jeunes du primaire? Pour innover et susciter davantage leur intérêt, le Centre de formation professionnelle Asbesterie a offert à 34 élèves de 6e année, provenant de 27 écoles primaires, de vivre l’expérience du Camp de la petite séduction. Les élèves ont passé trois jours dans des centres de formation professionnelle de cette commission scolaire et ont pu vivre l’expérience de la formation professionnelle en confectionnant durant leur séjour un porte-crayon de métal, des cartes professionnelles, un chandelier en métal, une carrosserie de camionnette en plastique peinturée, etc. Ils ont pu par la suite présenter leurs réalisations à leurs parents, aux enseignants et aux élèves des écoles.

cover-septembre2014Commission scolaire des Bois-Francs

Triple diplomation

L’innovation pédagogique est à l’honneur au Centre intégré de formation et d’innovation technologique puisqu’un programme intégré vise la triple diplomation : DES-DEP-DEC. Pour stimuler des élèves à persévérer après la 3e année du secondaire (les plus sensibles au décrochage), ils sont invités à s’inscrire dans une voie technologique qui pourra les conduire à l’obtention de trois diplômes en cinq ans. L’horaire des élèves est spécifiquement conçu de manière à varier la formation générale et la formation technologique. Précisons que depuis l’implantation de ce programme, le taux de diplomation est élevé, variant de 82 % à 100 % selon les cohortes d’élèves.

Commission scolaire du Pays-des-Bleuets

Opération d’équipements de production

Le Centre de formation professionnelle de Roberval-Saint-Félicien et l’entreprise Stagem ont convenu d’une entente pour favoriser l’insertion sociale et professionnelle des personnes en milieu industriel. Depuis 2009, il offre le DEP Opération d’équipements de production. À ce jour, il a pu qualifier 60 personnes qui ont suivi cette formation en entreprise.

Commission scolaire de la Rivière-du-Nord

Explomobile Série FPsoudure

Explomobile est un centre de formation professionnelle mobile utilisé par les services éducatifs de la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord pour promouvoir la formation professionnelle sur son territoire. Il s’agit d’une semi-remorque de 53 pieds, entièrement aménagée, qui accueille des élèves et leur présente des activités interactives de certains métiers liés à l’informatique, l’administration, l’entretien d’équipement motorisé, etc. L’Explomobile est même présente dans des fêtes de quartier.

 

bandeau-FP

Commission scolaire de Rouyn-Noranda

fille_perceuseExploration professionnelle inter-centre 15+

Le projet d’Exploration professionnelle inter-centre 15+ consiste en une formule approfondie d’exploration professionnelle afin que des élèves se bâtissent un projet de formation les motivant à persévérer. Dans ce projet, mis sur pied par le Centre de formation professionnelle Polymétier, ils ont eu à réaliser, entre autres, trois cabanes à pêche, des patins jusqu’au toit, pour leur permettre de découvrir des univers comme la charpenterie-menuiserie,
la métallurgie et l’administration, trois champs d’expertise offerts dans deux centres de formation professionnelle.

Commission scolaire du Fer

Salon de valorisation de la formation professionnelle

L’élément déclencheur pour plusieurs élèves a été leur participation au salon de valorisation de la formation professionnelle qui a présenté les différents programmes du Centre A.W. Gagné. Tenu pendant une semaine, le salon a permis à des élèves du primaire d’y être associés de près en étant jumelés dans son organisation aux élèves plus vieux inscrits aux différents programmes.

Commission scolaire de Laval

Lancement d’une entreprise individualisée

Au Centre Paul-Émile-Dumain_Ipadfresne, le lancement d’une entreprise individualisée est prisé par les élèves. Par l’attestation d’études professionnelles, les élèves peuvent explorer la possibilité de devenir entrepreneur. Soutenu par des organismes socioéconomiques comme le Centre local de développement de Laval, le projet a pu être réalisé avec un contenu et une formation adaptés aux objectifs poursuivis par la création d’une entreprise.

Projet iPad Domotique Le Chantier

Donner un atout supplémentaire aux élèves inscrits au diplôme d’études professionnelles en électricité, telle a été l’idée ingénieuse d’un enseignant du Centre de formation professionnelle Le Chantier, M. Philippe Delisle, en leur présentant le projet iPad Domotique. M. Delisle a ouvert une nouvelle application qui leur permettra, dans leur travail, d’installer un système domotique et téléphonique résidentiel ; ce qui constitue un plus dans leur formation. Chaque capsule contient du texte, des images, des vidéos de démonstration et des explications enregistrées par l’enseignant sur son iPad. C’est une technologie qui a été très prisée par les élèves.

bandeau-FP

Commission scolaire des Trois-Lacs

DEP Express

Le Centre de formation professionnelle Paul-Gérin-Lajoie a créé, à la demande de l’entreprise Hewitt Équipement, un programme en mécanique de véhicules lourds DEP Express pour des employés possédant trois ans ou plus d’expérience qui souhaitent réorienter leur carrière vers la mécanique d’engins de chantier. Seize élèves déjà diplômés sont donc retournés sur les bancs d’école pour une période de près de huit mois. Cette formation a été suivie d’un stage d’un mois dans leur lieu d’affectation respectif, sur la Côte-Nord, en Abitibi, dans le Grand-Nord et ailleurs au Québec.

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke

groupe-jeunesPropulsion Jeunesse

Accueillir et intéresser des jeunes du secondaire à la formation professionnelle, tel était le défi du Centre de formation professionnelle 24-Juin pour motiver surtout les élèves à risque de décrocher. Le personnel du centre a alors organisé des ateliers pour les faire évoluer dans de nouveaux environnements de travail les mettant ainsi en relation avec différents métiers. Ils ont pu ainsi échanger avec des enseignants en formation professionnelle qui leur ont transmis la passion pour les métiers.

Commission scolaire des Hautes-Rivières

Des supports à vélos en cadeau

Une opportunité pédagogique s’est présentée au Service des ressources éducatives aux adultes et à la formation professionnelle, Des supports à vélos en cadeau. En effet, Vélo Québec a demandé à la Commission scolaire des Hautes-Rivières de confectionner de tels supports pour les écoles primaires, dans le cadre du programme À pied, à vélo, ville active. La démarche de fabrication a pris en compte l’importance des apprentissages faits au primaire au regard de la mathématique, de la science et de la technologie. Les notions d’unité de mesure, d’opération et de repérage d’angle ont été retenues et une activité pédagogique a été organisée lors de la livraison des supports à vélos dans chaque école primaire. Cela a aussi permis de valoriser la formation professionnelle et de faire découvrir des métiers jusque-là peu connus des élèves, comme soudeur-monteur et dessinateur industriel.

filles-recyclageCommission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs

Revalorisation du carton

Réussir autrement, c’est ce que propose l’école de la Maison familiale rurale avec le projet Revalorisation du carton. Dans ce projet, les élèves soutenus par leurs enseignants ont mis sur pied une entreprise leur permettant de donner une seconde vie à des articles qu’ils vendent par la suite à prix modiques à la communauté. Ils sont très soucieux de l’environnement et ils ont à cœur la sauvegarde de leur planète. Ils sont axés sur le recyclage de toutes les matières pouvant être recyclées. C’est d’ailleurs dans cette perspective qu’ils ont réalisé une litière destinée au confort des animaux de ferme à partir de carton recyclé. Le concret et l’action, voilà ce qui contribue à encourager ces élèves à persévérer.

Commission scolaire de la Beauce-Etchemin

Service de la formation professionnelle et de l’éducation des adultessoudure

En collaboration avec les centres locaux de développement du territoire de la commission scolaire, Emploi Québec et sept entreprises de la région, un projet de recrutement de futurs travailleurs-élèves été réalisé dans le secteur soudage, et ce, selon la formule de l’alternance-études. Entre le 21 octobre et le 11 novembre 2013, 18 élèves ont suivi cette formation qui a permis d’augmenter la main-d’œuvre disponible en Beauce.

bandeau-FP

cover-septembre2014Commission scolaire des Chênes

Une concomitance intégrée

À la Commission scolaire des Chênes, des élèves ont pu vivre l’expérience d’une concomitance intégrée avec les programmes de techniques d’usinage, de cuisine et d’électricité. Il s’agit d’une formule qui permet depuis 2011 à des élèves de terminer leur diplôme d’études secondaires en même temps que leur diplôme d’études professionnelles. Ils doivent toutefois répondre à certaines exigences, comme celles d’avoir complété leur DEP avant d’obtenir leur DES. Cette expérience a permis de motiver les élèves à persévérer dans leurs études.

Trousse d’insertion en formation professionnelle

Le Service de l’éducation des adultes et de la formation professionnelle a mis en place une approche pour accueillir les nouveaux enseignants en formation professionnelle. Ils reçoivent un accompagnement personnalisé qui leur permet de mieux connaître les structures internes de la commission scolaire comme les règles et procédures, le fonctionnement du magasin dans un centre de formation professionnelle, les relations entre les collègues du département, etc. Deux conseillères pédagogiques les accompagnent durant ce processus d’intégration. Depuis que cette approche a été mise en place, on observe un plus grand engouement à exercer la profession enseignante dans un centre de formation professionnelle.

Commission scolaire du Val-des-Cerfs

AEC-instrumentationGranby Profitez

Au centre régional intégré de formation, un message a été lancé pour inviter plusieurs acteurs à se mobiliser pour répondre aux besoins de main-d’œuvre de la région. Les messages des industries sont entendus, les formations sont adaptées en conséquence et les élèves sont encouragés à réussir et à devenir des citoyens actifs et intéressés à demeurer dans leur région. Granby Profitez est un projet issu d’une campagne qui valorise l’emploi et la formation dans des secteurs où les besoins de main-d’œuvre sont criants. Des capsules vidéo ont été produites pour promouvoir la formation et 45 bourses d’études de 500$ chacune ont été remises à des élèves qui ont étudié
dans des secteurs où la demande est élevée.

Ezeflow

Dans le secteur du soudage à Granby, on vit un important problème de recrutement de main-d’œuvre. Pour régler ce problème criant, EZEFLOW de Granby a été créé. Le projet permet une formation sur mesure aux élèves. Il a été élaboré en collaboration avec le Campus de Brome-Missisquoi, le Centre de formation professionnelle de Cowansville et Emploi-Québec. Ce projet reliant la formation et l’emploi contribue à stimuler les élèves à choisir davantage un métier comme choix de carrière.soudure

Commission scolaire des Portages-de-L’Outaouais

Foire des métiers 2013

La Foire des métiers a donné l’occasion aux élèves de rencontrer des employeurs provenant d’une trentaine d’entreprises et de faire connaître les différents programmes offerts en formation professionnelle, soit plus de quatorze dans cinq secteurs d’activité. La participation des entreprises à cet événement, leur implication et surtout la motivation à échanger avec les élèves a permis de répondre aux intentions pédagogiques du Centre de formation professionnelle de l’Outaouais. D’ailleurs, une autre édition est prévue l’an prochain.

Aucun commentaire pour le moment.