Magazine Savoir FCSQ - Fédération des commissions scolaires du Québec

Mars 2014

Allô prof est majeur!

Que des succès en 18 ans!
| Par Marie Blouin, conseillère en communications, FCSQ
Marie Blouin Conseillère en communications FCSQ mblouin@fcsq.qc.ca

Marie Blouin, conseillère en communications, FCSQ

Avec passion, énergie et plein de rêves en tête, Sandrine Faust, directrice générale d’Allô prof qui fête cette année ses 18 ans d’existence, est fière d’annoncer au milieu scolaire la venue d’une nouvelle plateforme Web Allô prof. Une seconde chance pour l’élève qui veut comprendre et apprendre sur des matières qui lui donnent parfois du fil à retordre. Un réconfort certain aussi pour bien des parents qui souvent se sentent démunis face aux devoirs de leurs enfants.

Sandrine Faust est bien branchée et ne craint pas d’innover. Son entourage immédiat, ses jeunes enfants et son équipe, la stimulent à se dépasser. « Je suis entourée de jeunes experts en techno, dynamiques et sandrine-faustd’enseignants compétents et dévoués. Mon équipe m’aide à rester jeune. Elle m’inspire, me propose des idées et je n’ai pas peur d’avancer. » À ses débuts, Allô prof comptait sur une équipe de 18 personnes, alors qu’aujourd’hui ce sont 120 personnes qui y œuvrent à temps partiel. La progression de l’organisme est impressionnante.

La nouvelle plateforme Web n’est pas le fruit de l’improvisation. C’est le résultat de deux années de recherche et développement qui permettent à tous les élèves du primaire et du secondaire ainsi qu’à leurs parents d’en bénéficier. L’attribut principal de la plateforme Web est sa capacité à s’adapter aux besoins réels de l’élève. C’est une révolution au plan des services d’aide aux élèves. Sandrine précise : « C’est un site personnalisé qui accompagne l’élève et évolue avec lui jusqu’à ce qu’il ait atteint sa 5e secondaire dans toutes les matières en formation générale. Il procure un contenu adapté à ses besoins. Le site permet à la majorité des élèves de trouver eux-mêmes la réponse à leurs questions. Si l’élève souhaite aller plus loin ou est moins autonome, il a toujours la possibilité d’acheminer ses questions par Internet ou par téléphone à un enseignant d’Allô prof qui saura répondre à toutes ses questions. » Ajoutons, que le service est gratuit.

sandrine-faust-site-allo-profLes différents services d’Allô prof ont connu une progression de leur fréquentation de plus de 60 % par année, illustrant ainsi les besoins des élèves.

Comme le précise la directrice générale, « l’aide aux devoirs d’Allô prof fait que l’élève entre en classe la tête haute, sachant qu’il est prêt à apprendre de nouvelles notions; sans compter l’aide aussi que l’organisme apporte indirectement aux enseignants. » En 2012-2013, on comptait 5,8 millions de requêtes d’élèves, ce qui représente autant de devoirs bien faits. Avec sa nouvelle plateforme, Allô prof prévoit tripler le nombre de requêtes annuelles d’ici cinq ans.

Allô prof peut compter sur plusieurs partenaires pour mener à bien ses projets dont la Fédération des commissions scolaires du Québec, l’organisme Réunir Réussir, la Fondation Réussite Jeunesse notamment – La directrice générale d’Allô prof est heureuse de pouvoir compter sur des collaborateurs aussi importants et profite de l’occasion pour les remercier, ainsi que les commissions scolaires, de leur confiance.

Sandrine est fière des résultats obtenus et met beaucoup d’espoir sur l’utilisation de cette nouvelle plateforme. « C’est important d’évoluer, de trouver des outils modernes toujours mieux adaptés aux besoins des jeunes et à leurs intérêts. On en est très conscients et l’innovation pour nous, c’est comme une seconde nature. »

Le prochain défi de Sandrine

La directrice a bien d’autres projets en tête. Parions qu’elle les réalisera puisque, jusqu’à maintenant, elle a toujours su les mettre sur pied.

Ainsi, un projet qu’elle affectionne particulièrement et qui verra bientôt le jour, c’est celui d’offrir en ligne des cours de récupération ou de révision aux élèves, quelques jours avant les examens importants comme celui de mathématiques de 4e secondaire du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport. « Les élèves de 4e secondaire notamment nous demandaient de faire quelque chose pour les aider dans leur révision en vue de l’examen de mathématiques du Ministère. Nous avons donc pensé proposer à 50 d’entre eux de s’inscrire en même temps à un cours de révision en ligne. Les élèves pourront poser des questions à l’enseignant et à ses assistants. Et, pour que davantage de jeunes en bénéficient, ils pourront aussi avoir accès à la vidéo de la récupération sur la chaîne YouTube Allô prof dans l’heure qui suivra cette première diffusion. »

Allô prof a bien pris le virage technologique de l’an 2000. Avec assurance, elle embarque dans le changement et tout cela dans le seul but d’aider le plus possible de jeunes à réussir et à persévérer dans leurs études. Pour en savoir plus sur cette nouvelle plateforme, nous invitons les commissions scolaires à se rendre sur le site www.alloprof.qc.ca.

Aucun commentaire pour le moment.