Magazine Savoir FCSQ - Fédération des commissions scolaires du Québec

Décembre 2013

L’éducation ailleurs dans le monde

monde-terreCanada

Ontario

Imaginer ce que sera l’école secondaire de l’avenir, tel est le sujet qui a été abordé le 29 septembre 2013 par des experts en éducation lors de la tenue du sommet Equinox : Learning 2030. Le fruit de ces réflexions sera acheminé aux décideurs de ce monde.

Source : www.ameqenligne.com

Nouvelle-Écosse

La Journée du chandail rose

Parce que l’intimidation est un problème sérieux, des élèves d’une école secondaire en Nouvelle-Écosse ont lancé, le lendemain d’un acte d’intimidation vécu par un élève, la Journée du chandail rose. Cette journée a lieu depuis chaque année le 27 février.

Information : www.gov.pe.ca/eecd/index.php3

Manitoba

Plan d’action pour l’éducation en sciences

Le Manitoba a mis en place le Plan d’action pour l’éducation en sciences au Manitoba pour motiver les élèves à choisir les sciences comme carrière d’avenir. Ce plan d’action touche tous les élèves, de la maternelle à la 12e année.
Cyberintimidation Le gouvernement du Manitoba a renforcé son partenariat avec le Centre canadien de protection de l’enfance pour offrir de nouveaux services visant à contrer la cyberintimidation. Parmi les mesures présentées par la ministre de l’Éducation, Nancy Allan, soulignons l’organisation d’un deuxième forum sur le leadership annuel portant sur la cybersécurité et la distribution du guide Faire face à l’autoexploitation juvénile.

Source : www.edu.gov.mb.ca

États-Unis

La fin des lettres attachées

Pas moins de 45 états américains ont décidé que l’apprentissage des lettres attachées par les élèves n’était plus obligatoire contrairement à la maîtrise du clavier et de la souris qui prend de l’essor. L’abandon de l’écriture cursive à l’école entraîne une nouvelle forme d’analphabétisme comme de ne plus pouvoir lire des cartes de souhaits écrites par leurs grands-parents, par exemple.

Source : Daphnée Dion-Viens, Le Soleil, 13 avril 2013

Les Ipads confisqués à l’école

Dans une école de Los Angeles, on avait fait le choix de doter tous les élèves, 651 000 élèves, d’une tablette Ipad. Les espoirs ont été vains. Divers problèmes rencontrés, comme l’insuffisance de l’offre éducative vendue avec les tablettes et la perte de contrôle des enseignants vis-à-vis les élèves, n’ont pas permis d’atteindre les objectifs visés. Résultat : l’école a donc retiré les Ipads des écoles. Avec elles, risquent également de s’envoler en fumée les 500 millions de dollars consentis à cet égard.

Source : www.cafepedagogique.net

monde-terreFrance

Un sondage sur le bonheur au travail

Selon le nouvel observateur qui a rendu public dernièrement un sondage réalisé par Viavoice sur le bonheur au travail des enseignants, ces derniers arrivent en 3e position du bonheur professionnel au travail derrière les cadres de la fonction publique et les agriculteurs. Parmi les points qui les rendent heureux, figurent le sentiment d’être utile à la société et la stabilité de l’emploi. Par ailleurs, le point le plus négatif est celui de la trop faible reconnaissance au travail (31 % des répondants).

Source : www.cafepedagogique.net

OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques)

Taille moyenne des classes

Selon des informations tirées de l’OCDE, la taille moyenne dans des classes des pays de l’OCDE au premier cycle de l’enseignement secondaire est de 23 élèves. L’organisme internationnal remarque des différences significatives entre les pays. C’est le cas de la Corée et du Japon qui comptent 32 élèves par classe. L’Estonie, l’Islande, le Luxembourg, le Royaume-Uni et la Slovénie comptent environ 13 élèves par classe. Entre 2000 et 2009, de nombreux pays ont fait des efforts pour réduire la taille des classes sans observer de véritables changements en termes de performance des élèves.

Nouvel outil et récente publication

L’OCDE a développé un nouvel outil pour permettre aux établissements d’enseignement de se comparer avec les pays les plus performants du monde sur les plans du français (compréhension de l’écrit), des mathématiques et des sciences. Par ailleurs, l’OCDE vient de publier un nouveau portrait du niveau des compétences des adultes dans les pays développés. Au Québec, une personne sur cinq éprouve toujours des difficultés majeures à comprendre et à utiliser un texte écrit; ce qui représente plus d’un million d’adultes âgés de 16 à 65 ans.

Source : www.oecd.org/fr/education/scolaire

Aucun commentaire pour le moment.