Magazine Savoir FCSQ - Fédération des commissions scolaires du Québec

Décembre 2013

Le décompte est commencé!

| Par Josée Bouchard, présidente de la FCSQ
photo_presidente-FCSQ-2014-2015-WEB

Josée Bouchard Présidente FCSQ

C’est dans un an, le 2 novembre 2014, qu’auront lieu les prochaines élections scolaires. Comme le défi est grand, la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) a décidé de tout mettre en œuvre pour en faire un succès. C’est donc avec fierté que nous vous présentons dans ce numéro, le site Web www.electionsscolaires2014.com, entièrement dédié aux élections scolaires, une première au Québec.

Ce site s’adresse à deux publics, les candidats et les électeurs, afin d’inciter la population à voter et stimuler son intérêt à se présenter comme candidat. Pourquoi s’engager en politique scolaire? Pourquoi voter aux élections scolaires? Quel est le rôle d’un élu et d’une commission scolaire? Comment utiliser les médias sociaux en campagne électorale? Voilà le genre de questions auxquelles les documents accessibles sur ce site répondent. Un site qui sera d’ailleurs continuellement bonifié.

Nous le savons, nous avons un rendez-vous avec le gouvernement et la population lors de ces élections. Bien que ce ne devrait pas être le cas, le taux de participation sera à lui seul un enjeu important comme il l’est d’ailleurs à tous les paliers démocratiques au Québec. Quand on constate que malgré toutes les révélations faites à la Commission Charbonneau, le taux de participation aux élections municipales est demeuré bas, cela nous indique l’ampleur du défi.phylactere_trois_couleurs

Mais le gouvernement a aussi un rôle à jouer afin de s’assurer que toutes les conditions soient réunies pour faire des élections scolaires de 2014 un succès. Rappelons-nous que l’adoption du projet de loi Nº 88 a permis la mise en place de certains changements pour stimuler l’intérêt pour la démocratie scolaire, notamment l’élection du président au suffrage universel, mais il faut avoir les moyens de nos ambitions. C’est pourquoi la FCSQ continue ses démarches pour faire avancer le dossier des conditions d’exercice des élus.

Quant à la promotion des élections scolaires, la Fédération a déjà entamé des travaux avec le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, l’Association des commissions scolaires anglophones du Québec, le Directeur général des élections et la Fédération des comités de parents du Québec.

Je suis fière du travail accompli jusqu’à maintenant et vous pouvez compter sur la volonté et le savoir-faire de notre équipe dans ce dossier. Vous pourrez le constater en visitant régulièrement le site Web et par le biais du Savoir, qui aura une section spéciale sur les élections scolaires dans chaque numéro d’ici la tenue du scrutin. De plus, une ressource en communications de la FCSQ est à la disposition des commissions scolaires pour soutenir vos actions de promotion.

Maintenir le cap sur la réussite des élèves

Mais alors que les élus scolaires voient le dossier des élections scolaires évoluer de façon satisfaisante depuis l’élection d’un nouveau gouvernement il y a un peu plus d’un an, voilà que c’est ce même gouvernement qui remet sur la table la question de l’avenir des commissions scolaires. Quel paradoxe ! Après l’échec de sa stratégie qui consistait à nous faire porter l’odieux d’une hausse de taxe scolaire en annulant unilatéralement le programme de péréquation, voilà que le gouvernement exige que nous remboursions les contribuables et confie à un comité d’experts l’analyse de la gestion, du financement, de l’administration et de la gouvernance des commissions scolaires.

Cet acharnement sur les structures, alors que nous devrions tous travailler en partenariat pour améliorer encore la persévérance et la réussite des élèves, est désolant. La Fédération sera donc vigilante afin de s’assurer que les travaux du comité soient guidés par les valeurs fondamentales à la base du système public d’éducation, soit l’égalité des chances pour tous les élèves du Québec en matière d’accès à des services éducatifs diversifiés et de qualité, l’équité dans la répartition des ressources, peu importe leur provenance, et le respect des particularités locales et régionales permettant d’adapter les services aux besoins des élèves de chaque milieu. Et pour nous, il est clair que seule une gouvernance démocratique des commissions scolaires peut assurer le respect de telles valeurs.

Quoi qu’il en soit, les 3e Grandes rencontres sur la persévérance scolaire a été des plus inspirantes. Elle a permis de constater que la mobilisation et les efforts donnent des résultats; le taux de persévérance scolaire augmente. Il faut poursuivre sur cette lancée, il en va de l’avenir du Québec. Il serait vraiment catastrophique que la réussite des élèves soit menacée par de nouvelles compressions.

En terminant, je vous invite à participer en grand nombre à notre colloque qui portera sur la qualification et la formation de la main-d’œuvre et qui aura lieu les 12 et 13 juin à Québec sous le thème Élève qualifié. Valeur ajoutée.

Je souhaite à tous les élus, au personnel du réseau et à leur famille, ainsi qu’à nos partenaires un joyeux temps des fêtes et une bonne année 2014!

Josée Bouchard
Présidente
Fédération des commissions scolaires du Québec

BANDEAU-WEB

Aucun commentaire pour le moment.