Magazine Savoir FCSQ - Fédération des commissions scolaires du Québec

Prix d’excellence de la FCSQ 2012-2013

Prix d'excellence 2012-2013 - Projets soumis

Catégorie Services de la commission scolaire

Commission scolaire et planète Terre
| Par la FCSQ

bandeau-Services-CS

 

Commission scolaire de la Beauce-Etchemin

Un pôle régional pour les sciences qui a des retombées jusqu’en Colombie

Les services éducatifs de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin ont mis en place un projet qui encourage des changements de pratique pour améliorer l’enseignement de la science et de la technologie dans les classes. Il s’agit du projet de pôle régional pour les sciences et la technologie (PREST) qui est destiné au personnel enseignant. Il se vit en collaboration avec neuf autres commissions scolaires des régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches. Le projet PREST se promène un peu partout, en Colombie notamment et à Edmonton au Canada.

Commission scolaire du Chemin-du-Roy

Le 4e Forum des élèves – Un événement démocratique rassembleur

Se dépasser et faire vivre aux élèves une expérience concrète de la démocratie dans l’ambiance d’un conseil des commissaires, tel était le défi qu’ont relevé avec enthousiasme des élèves. Ils se sont d’abord approprié l’information touchant les responsabilités du conseil des commissaires, celui du conseil d’établissement et des autres services de la commission scolaire de même que de la direction d’école. Ils ont par la suite participé au conseil des commissaires et proposé des solutions qui ont touché cette année l’environnement, comme remplacer le distributeur de papier par des séchoirs à
mains, favoriser la plantation d’arbres et des corvées de nettoyage notamment.

Commission scolaire des Draveurs

Un exercice démocratique qui a connu un grand succès de participation, la consultation publique

Une vaste consultation publique a eu lieu à la Commission scolaire des Draveurs, laquelle a rassemblé pas moins de 1 600 parents, soit plus de 20 % des parents du primaire et une quarantaine de gestionnaires scolaires en vue de guider le conseil des commissaires dans la préparation du projet de politique d’admission et d’inscription annuelle des élèves. C’est ainsi que le conseil des commissaires a pu mieux connaître les priorités des parents sur les critères de définition des territoires des écoles, la proximité, la durée du transport, les nouveaux développements résidentiels, les limites physiques et la stabilité pour le cycle du primaire. Cet exercice démocratique a démontré l’importance d’associer les parents à tout projet ayant une incidence sur leur quotidien et leur famille.

Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais

Une idée qui génère une économie d’énergie importante

Déterminé à réduire ses coûts d’énergie et à utiliser des technologies performantes, innovantes et écologiques, le Service des ressources matérielles de la Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais a mis en place un projet majeur : remplacer et moderniser les systèmes électriques et mécaniques de tous les bâtiments dans la Vallée-de-la-Gatineau et dans Pontiac. Il s’agit d’un projet qui a permis à la commission scolaire de réduire
de 18 % les coûts de consommation qui se financeront d’ailleurs par eux-mêmes sur une période de 16 ans en raison des technologies utilisées. Ce projet d’envergure a d’ailleurs été retenu comme finaliste dans la catégorie Événement, réalisation, fondation lors du Gala de la PME de la Chambre de commerce et d’industrie de Maniwaki.

bandeau-Services-CS

 

Commission scolaire de La Jonquière

Un programme culturel qui favorise l’ouverture aux autres

Les élèves qui font preuve d’une ouverture culturelle deviennent des citoyens libres et responsables qui occupent pleinement leur place dans une société en changement tout en étant respectueux de la nature et des autres êtres humains. C’est ce qu’a permis le programme Culture Éducation implanté dans toutes les écoles par les services éducatifs de la Commission scolaire De La Jonquière. C’est ainsi que les élèves ont pu participer à plusieurs activités et projets spéciaux dont la Fête des arts et participer à des ateliers animés par des professionnels de plusieurs milieux culturels.
Le résultat collectif a permis de voir comment l’individu a pu s’inscrire dans sa collectivité.

Commission scolaire de Laval

Conseil des élèves formateur

Les services complémentaires de la Commission scolaire de Laval mènent un exercice démocratique qui favorise l’engagement citoyen des jeunes. Il s’agit du conseil d’élèves, qui leur donne une voix pour exprimer leurs opinions notamment au conseil des commissaires. Quatre assemblées ont été planifiées dans l’année et c’est la présidente Rébecca Richer de l’école Horizon-Jeunesse qui a été leur porte-parole cette année. Le conseil d’élèves apporte de nombreux bénéfices aux élèves : ils apprennent à articuler leurs pensées, faire valoir leur opinion tout en respectant celle des autres, et à consulter leur milieu.

Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys

Une expérience de simulation scientifique hautement appréciée

Le Centre de simulation en science et technologie permet aux élèves de tous les ordres d’enseignement de la commission scolaire de vivre une expérience de simulation riche et pratique. Chaque mission a un thème, une destination et des objectifs scientifiques et chaque élève a un rôle à jouer : spécialiste de mission à bord de la navette, directeur de vol dans le centre de contrôle, membre du service médical dans la salle de regroupement, etc. Bref, avec le Centre de simulation en science et technologie, le seul simulateur de navette du Grand Montréal, les élèves vivent concrètement l’ensemble de la méthode scientifique à l’image de celle de la NASA. Les activités pédagogiques du centre permettent aux élèves d’aller au-delà de la matière vue en classe tout en leur faisant découvrir leurs forces à travers les différents rôles liés à l’univers de l’exploration spatiale. C’est ce que visait le Service des ressources éducatives de la commission scolaire en proposant cette expérience aux élèves.

Des conseils d’élèves préoccupés à faire plus pour l’environnement

L’environnement et le développement durable brillaient au haut de la liste des préoccupations des conseils d’élèves du secondaire de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys. De là est née l’Académie du développement durable pour soutenir et accompagner les élèves des douze écoles secondaires dans la réalisation d’un premier plan d’action sur le développement durable. En créant cette académie, la commission scolaire souhaite sensibiliser, mobiliser les élèves et le personnel à l’importance de protéger l’environnement, les ressources et d’assurer une qualité de vie à chacun
des habitants de la planète tout en les conscientisant à l’importance de s’y engager comme citoyen.

bandeau-Services-CS

 

Commission scolaire de Montréal

Une association d’élèves indépendante qui représente quelque 25 000 élèves

L’Association des élèves du secondaire de la Commission scolaire de Montréal a pour mission de défendre, par l’intermédiaire des délégués des conseils d’élèves des écoles secondaires, leurs droits et leurs opinions. Elle existe depuis près de 15 ans et permet d’offrir aux élèves une éducation à la citoyenneté. Elle est considérée d’ailleurs par la commission scolaire au même rang que les autres instances que sont par exemple le conseil des commissaires ou les syndicats. La Commission scolaire de Montréal lui fournit d’ailleurs un budget de fonctionnement et l’accompagnement nécessaire pour mener à bien ses fonctions. L’an passé, par exemple, l’association a contribué à faire avancer certaines causes comme les crédits pour l’implication des élèves.

Planète nette et autres initiatives

Le service de garde de l’école Sainte-Catherine-de-Sienne a développé de multiples activités pour éveiller la conscience écologique des élèves. Une pièce de théâtre Planète nette a été présentée lors de la Semaine de la Terre de même qu’un dîner zéro déchets et la collecte des goupilles de métal et d’attaches en plastique dont ont pu tirer profit des organismes caritatifs du milieu dont la Fondation du Mont-Sinaï.

Faire de l’ERE

Pour encourager et motiver le personnel de la Commission scolaire de Montréal à entreprendre des pratiques environnementales, le Secteur de l’environnement produit trois fois par année ERE, un journal électronique qui présente des mesures et des projets écologiques provenant des écoles, des services et des centres de formation professionnelle. Ainsi, cette publication favorise le partage et la connaissance de projets intégrateurs et innovateurs développés ou non en partenariat avec le milieu. Cette publication est disponible sur leur site.

Un prix qui récompense la participation en environnement

À la Commission scolaire de Montréal (CSDM), le travail exemplaire du personnel, des parents et des élèves engagés dans des projets  environnementaux est souligné. Non seulement la CSDM a adopté en 2006 son Plan vert pour atteindre ou dépasser les objectifs du Protocole de Kyoto, mais elle a aussi créé un prix en environnement qui récompense les gagnants, mais aussi toutes les personnes qui proposent la candidature de leur établissement au Défi papier. Le but est d’encourager la participation à des projets environnementaux.

Minicolloques en environnement

Une centaine de personnes, le personnel de la Commission scolaire de Montréal et des éducateurs provenant des milieux muséal ou associatif, participent chaque année, dans le cadre d’un minicolloque, à deux journées de formation en environnement. Ces journées constituent une bonne façon de les sensibiliser à encourager des pratiques éducatives environnementales. Elles comprennent des présentations de projets vécus dans le milieu. En 2012-2013 par exemple, deux minicolloques ont été organisés sur le thème du bien commun, le premier traitant de la terre et de l’eau et le deuxième sur le thème de l’air et des forêts. Ces activités de perfectionnement permettent, par la suite, à des milliers d’élèves d’en bénéficier.

Le Plan vert – Des retombées impressionnantes

À la Commission scolaire de Montréal, les services corporatifs ont à cœur l’amélioration de la qualité de vie actuelle et future des jeunes avec le Plan vert. La commission scolaire s’est dotée d’une politique environnementale dont le bilan est déposé annuellement au conseil des commissaires avant ou après le Jour de la Terre le 22 avril. Le résultat est impressionnant. Par exemple, on observe une diminution chaque année de 35,3 % de ses émissions de GES par rapport à 1990, le détournement des sites d’enfouissement de 193 tonnes  e matières récupérées, de 24 tonnes de pièces informatiques et de 2 000 moniteurs. Ce plan vert est local parce que toutes les actions menées concernent la gestion de la CSDM, régional parce que les effets touchent la collectivité montréalaise, provincial et international parce que l’enjeu des changements climatiques englobe tous les habitants de la planète.

bandeau-Services-CS

 

Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île

Un rêve qui se concrétise : La Forêt des enfants

L’ensemble du personnel des services de la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île avait un rêve : bâtir une forêt composée d’arbres de différentes essences indigènes qui seraient plantés par les enfants des différents établissements. Ce rêve s’est concrétisé en 2012 et cette année puisque, au total, 350 arbres ont été plantés, contribuant ainsi à créer une petite forêt en milieu urbain. Il s’agit là d’une bonne façon pour eux de comprendre l’importance d’une biodiversité riche des écosystèmes pour tous les êtres vivants.

Commission scolaire des Trois-Lacs

Le développement durable au cœur de la construction d’un bâtiment

Une nouvelle école a été construite, l’école l’Hymneau-Printemps, en y adoptant les dernières tendances en génie climatique. L’économie d’énergie et l’utilisation de matériaux durables a été au coeur de la préoccupation  Commission scolaire des Trois-Lacs dans la construction de l’école. Celle-ci sera plus efficace que les exigences du Code modèle national de l’énergie pour les bâtiments, représentant une économie annuelle de 45 270 $, soit  l’équivalent de l’énergie nécessaire à 13 maisons. La commission scolaire a reçu le prix Hubert-Reeves de la Ville de Vaudreuil-Dorion, prix qui  souligne l’effort pour préserver l’environnement.

Commission scolaire du Val-des-Cerfs

Destination ImagiNation

La Commission scolaire du Val-des-Cerfs est bien fière d’avoir offert à ses élèves la possibilité de participer à une compétition mondiale (plus de 30 pays y participent), Destination ImagiNation. Les élèves qui y ont participé ont dû relever des défis de diverses natures dont celui touchant les sciences; chaque équipe ayant à présenter une solution pour régler un problème. Des juges ont déterminé les meilleures solutions et ont identifié les
équipes gagnantes. Précisons que ce programme éducatif encourage fortement la consommation responsable.

Intégration des élèves immigrants

La Commission scolaire du Val-des-Cerfs met tout en oeuvre pour favoriser l’intégration des élèves immigrants dans les établissements scolaires tout en favorisant la participation de leurs parents dans la vie de l’école. Grâce au projet SERY, la direction de l’école, les enfants et leurs parents sont accompagnés de l’inscription en passant par l’achat de matériel scolaire jusqu’à l’engagement de ces derniers à la vie à l’école. À ce jour, le SERY
a offert des services d’aide à 48 enfants et à leur famille.

Colloque de lecture 0-5 ans

Afin de développer une culture de partenariat avec différents organismes des domaines communautaire, de la santé, de l’éducation et du milieu municipal, une journée-colloque portant sur le langage oral et le langage écrit chez les enfants de 0 à 5 ans a été organisée. Cette activité a permis de mobiliser les partenaires, dont les parents, à une cause commune et d’accompagner  es enfants de la naissance jusqu’à leur entrée à l’école. Une attestation a été remise à tous les participants pour souligner leur engagement à titre des Grands partenaires.

Aucun commentaire pour le moment.