Magazine Savoir FCSQ - Fédération des commissions scolaires du Québec

Juin 2013

Ordre du mérite de la FCSQ : félicitations à la fondation Monique-Fitz-Back!

| Par Marie Blouin, conseillère en communications, FCSQ - mblouin@fcsq.qc.ca

C’est avec beaucoup d’enthousiasme et de fierté que Christian Payeur, président de la Fondation Monique-Fitz-Back, reçoit au nom de cet organisme la médaille d’or de l’Ordre du mérite de la FCSQ, une reconnaissance remise lors du gala des Prix d’excellence qui s’est  déroulé le 30 mai dernier. Un hommage bien mérité auprès de celui qui préside depuis deux ans avec beaucoup de conviction la  fondation. Il a accordé une
entrevue au Savoir.

christian-prayeur

Christian Payeur, président de la Fondation Monique-Fitz-Back

Cette reconnaissance reçue à titre posthume au nom de la cofondatrice du réseau des Établissements verts Brundtland (EVB),  Monique Fitz-Back, une enseignante que le président de la fondation a bien connue, démontre l’importance que la Fédération des  commissions scolaires accorde à l’éducation environnementale des jeunes. « Ce prix donne un coup de pouce pour poursuivre nos actions en plus de renforcer le message que la fondation porte sur le développement durable. »

D’ailleurs, la Fédération des commissions scolaires est engagée depuis ses débuts, auprès de la Fondation Monique-Fitz-Back. « La  FCSQ nous encourage, nous soutient depuis tout ce temps et je profite de l’occasion pour la remercier ainsi que toutes les  commissions scolaires de nous appuyer et de nous ouvrir les portes des écoles pour favoriser l’éducation environnementale des jeunes. »

Quelques mots sur la fondation
La Fondation Monique-Fitz-Back est un organisme de bienfaisance qui a pour mission de se consacrer à la promotion de l’éducation relative à l’environnement et à un milieu sain dans une perspective de développement durable. Elle offre au milieu scolaire différents outils pédagogiques et de l’accompagnement comme de la  formation pour les enseignants. À titre d’exemple, elle produit des trousses pédagogiques pour accompagner le personnel de l’école à développer la pensée environnementale chez les élèves. La fondation organise aussi pour eux des colloques, des séminaires, des écoles d’été, notamment. Les formules sont variées et des plus intéressantes les unes que les autres.

À propos de la fondatrice, Christian Payeur en conserve un excellent souvenir puisqu’il l’a côtoyée lorsqu’il a occupé auparavant la fonction de directeur de la vie professionnelle à la Centrale des syndicats du Québec. « Monique était une femme dotée d’une grande sensibilité. Elle avait la capacité de capter rapidement son environnement, une vision à 360 degrés. La profondeur de ses convictions,  les alliances fortes qu’elle a créées avec différentes organisations ont permis au mouvement EVB de grandir et d’évoluer. Sa pensée  continue de vivre à travers notre mission et nous sommes, comme elle l’était, préoccupés à élargir cette plateforme de collaborateurs  tant dans le milieu de l’éducation que de la santé, un secteur aussi que nous chapeautons. »

Monique Fitz-Back est décédée subitement, mais son œuvre poursuit sa route à travers les actions de la fondation. « Le  renouvellement pour nous est important. À travers divers projets touchant le développement durable, nous souhaitons stimuler le personnel scolaire à s’y engager et à inscrire dans leurs pratiques pédagogiques des notions qui permettront aux élèves d’être mieux  conscientisés et d’agir sur leur environnement. Les jeunes doivent prendre conscience qu’ils ont de l’influence sur l’avenir. C’est  pourquoi il faut très tôt les mettre dans le coup. Par exemple, cette année nous avons organisé un concours de dessins pour les élèves qui a porté sur la vision du fleuve St-Laurent. Nous avons touché aussi le thème du transport et les élèves ont été invités à donner  leurs idées pour accroître l’utilisation du transport en commun et des transports actifs. »

Qui était Monique Fitz-Back?
Monique Fitz-Back était enseignante et cofondatrice au Québec du mouvement des Établissements verts  Brundtland de la CSQ. C’était une femme engagée et déterminée qui a fondé en 1993, avec son collègue Guy Brouillette, ce modèle original d’engagement en faveur d’un avenir viable. Elle a reçu de son vivant plusieurs prix et distinctions dont celui du très restreint Cercle des Phénix de l’environnement en 1999.

La fondation s’assure aussi que les efforts déployés par les élèves rayonnent un peu partout afin de les encourager à poursuivre leur engagement environnemental. Leurs œuvres figurent dans les lieux publics, dans les autobus et sur des murales à différents endroits stratégiques au Québec. Christian Payeur est un homme dynamique. Sa vision de l’avenir est claire et nul doute qu’avec la détermination qui l’anime, il saura relever les défis qui se posent sur le plan du développement durable. Il s’investit beaucoup parce qu’il est convaincu que les retombées des actions de la fondation permettront d’améliorer la santé de notre planète à long terme sur
les plans environnemental et pacifique. panflet-fmf

« La pensée de Monique Fitz-Back continue de vivre à travers notre mission »
Christian Payeur, président de la Fondation Monique-Fitz-Back

« Les gestes que les enseignants posent dans leur classe en intégrant dans leurs pratiques pédagogiques les valeurs d’écologie, de pacifisme, de démocratie et de solidarité, permettent d’espérer à long terme un monde meilleur tant pour les jeunes, leurs parents que pour la communauté. Ça vaut donc la peine de s’investir dans le développement durable et nous sommes prêts à fournir au milieu scolaire les outils et l’accompagnement nécessaires pour y parvenir! »

 

Aucun commentaire pour le moment.