Magazine Savoir FCSQ - Fédération des commissions scolaires du Québec

Juin 2013

Élus scolaires outillés pour l’avenir!

| Par Josée Bouchard, présidente, FCSQ
photo_presidente-FCSQ-2014-2015-WEB

Josée Bouchard
Présidente
FCSQ

Enrichis de nouveaux outils, je crois vraiment que c’est avec enthousiasme que les participants du congrès 2013 de la FCSQ sont repartis, en vue des élections scolaires de 2014. Le thème retenu pour ce congrès, Élus scolaires outillés pour l’avenir, s’inscrit dans une série d’actions ayant pour objectif de valoriser la démocratie scolaire. La tenue d’élections scolaires le 2 novembre 2014  représente un défi important pour rehausser le taux de participation des électeurs et accroître l’intérêt de la population pour les enjeux en éducation.

L’objectif du congrès était donc de favoriser la créativité et l’innovation dans la gouvernance scolaire. Les conférenciers de marque ainsi que les ateliers ont permis aux quelque 700 participants de découvrir des pratiques porteuses et de s’outiller pour innover dans la poursuite de leur engagement pour le système public d’éducation et la réussite de nos élèves. Quel est le rôle d’un élu scolaire en 2013? Quelles sont les qualités d’un bon politicien? Pourquoi s’engage-t-on? Comment utiliser les réseaux sociaux? Comment bâtir une campagne électorale? Voilà autant de questions pertinentes que les candidats aux élections scolaires de 2014 devront se poser et pour lesquelles ils ont obtenu des éléments de réponse lors du congrès.

Une réflexion importante s’est aussi amorcée sur les façons de conscientiser la population à l’importance des enjeux en éducation, et donc, de l’importance pour elle d’aller voter. La Fédération compte d’ailleurs poursuivre cette réflexion et développer des outils de communication. Le site Internet www.electionsscolaires2014.com sera officiellement en ligne à la rentrée.

Des élus engagés

Je suis également très fière de souligner que ce congrès fut l’occasion de rendre hommage à des élus scolaires pour leur engagement. Paulette S. Rancourt, présidente de la Commission scolaire des Bois-Francs, Luc Mercier, commissaire à la Commission scolaire des Hautes-Rivières, Marc Vallée, commissaire à la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin et Gabriel Landry, commissaire à la Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands, militent depuis 40 ans et plus dans le réseau public d’éducation. Félicitations et  merci pour votre engagement!

Le congrès a comme toujours fait une belle part à la valorisation de l’école publique avec la tenue du gala des Prix d’excellence qui  portait cette année sur le thème Commission scolaire et planète Terre, sous la présidence d’honneur de l’astronaute canadienne et déléguée scientifique du Québec aux États-Unis, Julie Payette. Je tiens donc à féliciter les commissions scolaires des Grandes-Seigneuries, de la Seigneurie-des-Mille-Îles, des Phares, de la Beauce-Etchemin, de Laval, de la Région-de-Sherbrooke et du  Val-des-Cerfs dont les projets ont été récompensés. La FCSQ a aussi rendu un hommage posthume à Monique Fitz-Back, cofondatrice du mouvement des Établissements verts Brundtland de la CSQ, en lui décernant la Médaille d’or de l’Ordre du mérite.

Mandats renouvelés

Quant à l’assemblée générale, elle a été l’occasion de me voir confier un troisième mandat comme présidente de la FCSQ, que  j’entreprends avec fébrilité et détermination, compte tenu des nombreux défis qui nous attendent. Ce sera un plaisir de poursuivre le travail en compagnie de Richard Flibotte à la vice-présidence, qui a fait preuve d’un soutien constant et que je félicite pour sa  réélection. Je félicite également les membres élus au bureau de direction.

C’est avec le sentiment du devoir accompli que nous avons présenté les conclusions du plan d’action Pour un renouvellement des  commissions scolaires. Nous avons fait preuve de responsabilité en déployant ce plan d’action il y a deux ans et les commissions  scolaires ont démontré à la population et au gouvernement qu’elles sont capables de revoir leurs façons de faire, de simplifier leur  administration, faire reconnaître l’école publique et redonner un sens à la démocratie scolaire.

Enfin, je dois souligner que la convocation de la Table Québec-Commissions scolaires par la ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, tel que réclamé par la Fédération depuis plusieurs mois, est un gain important. Nous avons maintenant une tribune officielle où nous pouvons échanger avec le gouvernement sur les enjeux prioritaires, tels la négociation d’un nouveau pacte fiscal, les  conditions d’exercice des élus scolaires et, bien sûr, la persévérance scolaire. Nous avons donc déjà un menu bien chargé pour la prochaine rentrée scolaire.

Je vous souhaite de bonnes vacances!

Aucun commentaire pour le moment.