Magazine Savoir FCSQ - Fédération des commissions scolaires du Québec

Décembre 2012

École éloignée en réseau et sa communauté : un partenariat innovateur et constructif pour les élèves

| Par Solange Racine, directrice de l’École en réseau - solange.racine@cefrio.qc.ca

Depuis sa mise en œuvre en 2002, l’un des principaux objectifs de l’École éloignée en réseau est de susciter la mobilisation des communautés pour revitaliser leur milieu. Dans une série de deux articles, nous vous présentons deux exemples de partenariat  fructueux dans deux communautés du Québec où les élus scolaires et les élus municipaux ainsi que les différents partenaires du territoire se sont mobilisés pour créer un modèle favorisant la réussite des élèves.

Commission scolaire des Sommets

L’école du village attire de nouveaux citoyens

mains_jointesAu cœur de l’Estrie, à l’école Christ-Roi à Sainte-Camille, 500 citoyens du village se sont mobilisés pour valoriser le rôle de  l’éducation. Il y a eu d’abord le déploiement de la large bande dans les villages du Québec et, par la suite, la création d’une vision plus  active de l’école communautaire à Sainte-Camille grâce à l’équipe de l’École éloignée en réseau, le CEFRIO et du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport.

La Commission scolaire des Sommets souhaitait un rapprochement avec le milieu et la communauté était en réflexion. Le moment  était idéal pour soulever l’idée novatrice de rehausser les services pédagogiques de la petite école avec le projet de l’École éloignée en  réseau. Au total, quatre valeurs ont été privilégiées dans ce projet : le partage des connaissances des leaders; le droit à l’erreur; la confiance mutuelle; l’esprit de collaboration et l’entraide.

Aujourd’hui, le milieu s’identifie comme étant une communauté apprenante. Le développement de l’École éloignée en réseau et la  collaboration de toute la communauté ont permis à la région d’accueillir de nouveaux arrivants. En effet, le village a augmenté sa  population de 14 % dont l’âge moyen est de 39 ans.

coeur_mains-news_CSDans cette communauté, tous les citoyens doivent être dans l’action pour valoriser l’école. On y trouve un organisme de participation  des parents (OPP) très mobilisé, qui travaille main dans la main avec le personnel de l’école. Le directeur responsable des trois établissements scolaires, M. Richard Desjardins, a décidé de joindre les conseils de ces trois établissements en utilisant les outils  technologiques de l’École éloignée en réseau. Cette innovation a créé une nouvelle approche de gouvernance, requérant de la part des  présidentes qu’elles s’impliquent et assurent l’animation des rencontres.

La clé du succès : une communauté au service de l’école

La communauté s’est inscrite dans un esprit de services à l’école. Elle offre la possibilité de joindre le service de traiteur; elle implique l’école dans toutes les activités culturelles du village comme l’établissement de réunions régulières pour mieux se connaître et  reconnaître les rôles complémentaires de chacun, le processus d’innovation continue et l’engagement d’un programme de formation;  l’utilisation des infrastructures liées aux TIC; la promotion du rôle des passeurs culturels.

Un projet qui suscite enthousiasme et fierté

La population de Sainte-Camille, les élus scolaires et les gestionnaires de la Commission scolaire des Sommets sont fiers d’avoir  développé ce sentiment d’appartenance. Leur souhait est maintenant de continuer d’être des artisans du changement. Sainte-Camille  met tout en place pour être dans un processus d’innovation continue. Le travail en réseau s’installe au-delà de l’école, contribuant à créer un milieu où les collaborations se poursuivent grâce à des recherches-actions.

groupe-jeunes

Aucun commentaire pour le moment.