Magazine Savoir FCSQ - Fédération des commissions scolaires du Québec

Prix d’excellence de la FCSQ 2011-2012

Faire de l’éducation la priorité du Québec!

| Par Josée Bouchard, présidente, FCSQ
Photo-Josée-Bouchard

Josée Bouchard
Présidente
FCSQ

Le concours des Prix d’excellence La culture au cœur de l’école publique a connu un succès retentissant avec plus d’une centaine de projets soumis, comme vous pourrez le constater dans ce numéro spécial du Savoir. Nos commissions scolaires sont bien pré entes dans leur milieu et elles nous le démontrent une fois de plus par le nombre impressionnant de projets soumis, la qualité et la variété des candidatures obtenues et le partenariat fort qu’elles ont développé avec le monde des arts. Avec elles, les élèves, jeunes et adultes, participent à la création d’un Québec culturellement dynamique. J’en suis très fière car elles font la démonstration que c’est avec la culture  notamment qu’on fait grandir nos élèves et le Québec. En effet, la culture est l’un des éléments qui contribue à assurer le développement à long terme de notre belle école publique équitable et démocratique. Elle s’intègre dans la politique nationale sur l’éducation publique que nous réclamons au gouvernement du Québec.

La mobilisation de tous est fondamentale

L’incroyable mobilisation qui s’est dégagée du Sommet sur l’éducation publique le confirme : l’éducation c’est le fondement de notre société. C’est ce qui nous définit comme peuple et comme citoyen. Le personnel du réseau public d’éducation, les parents, les partenaires et la population ont réaffirmé leur croyance et leur conviction à s’y engager davantage pour offrir une éducation de qualité aux élèves des écoles publiques. L’éducation publique est un antidote pour lutter contre la pauvreté sociale et économique, un levier pour faire du Québec un partenaire compétitif sur la scène canadienne et internationale sur tous les plans comme celui bien sûr de la culture, pour contribuer à un climat social pacifique et pouvoir compter sur une relève inspirante et de qualité.

Au cœur de cette politique nationale, les commissions scolaires réclament un financement adéquat pour offrir à tous des services éducatifs de qualité, peu importe le milieu d’origine et le milieu socioéconomique des élèves. Elles réclament aussi le maintien d’une gouvernance démocratique de l’éducation publique qui donne une structure de participation citoyenne dédiée à l’éducation, une diversification de l’offre de services éducatifs pour soutenir les différents projets entrepris par les commissions scolaires au plan de la persévérance, la valorisation de l’école publique et le développement de la formation professionnelle.

Politique nationale sur l’éducation publique

Cette politique nationale sur l’éducation publique que nous demandons se greffe bien sûr aux imposants travaux en cours dans les commissions scolaires pour renouveler leur gestion, alléger leur fonctionnement et leur structure dans le but de favoriser la persévérance des élèves mais aussi une meilleure communication avec la population, les parents et les partenaires socioéconomiques.

Mais ce que nous souhaitons par-dessus tout, et c’est ensemble que nous y parviendrons, c’est d’assurer aux élèves actuels et aux générations qui suivront la meilleure éducation publique qui soit en centrant nos énergies sur l’essentiel, les élèves et non pas les structures. Pour y parvenir, nous comptons donc sur l’engagement de tous, élus scolaires et personnel des commissions scolaires ainsi que tous les partenaires.

En terminant, je compte sur votre adhésion à la cause de l’éducation publique et je vous invite à échanger avec moi sur mon blogue si vous voulez poursuivre ce dialogue. Je profite aussi de l’occasion pour féliciter les commissions scolaires récipiendaires du concours des Prix  d’excellence La culture au cœur de l’école publique! et remercier toutes celles qui ont soumis de si beaux projets.

Bonne rentrée scolaire à toutes et à tous et bonne lecture!

Aucun commentaire pour le moment.