Magazine Savoir FCSQ - Fédération des commissions scolaires du Québec

Prix d’excellence de la FCSQ 2011-2012

Prix d'excellence 2011-2012 - Projets soumis

Catégorie Préscolaire et primaire

La culture au cœur de l'école publique
| Par la FCSQ

bandeau_prescolaire-primaire

 

Commission scolaire de la Baie-James

Vernis-Âge – Rencontre entre artistes et élèves

Les artistes locaux ont peu de possibilités de se faire connaître sur le vaste territoire de la Baie-James. L’école Vatican II a voulu leur rendre hommage et inspirer ses élèves en les mettant en contact avec eux pour qu’ils apprennent les différentes techniques utilisées dans leur création. De là est née l’exposition artistique  intergénérationnelle Je voyage dans le temps tout en apprenant. Ainsi, ils ont pu réaliser notamment des toiles à l’acrylique, des sculptures de terre cuite, des photographies. Accompagnés de l’enseignant, les artistes ont supervisé la création des élèves. Le tout a été complété par une exposition ouverte au grand public à laquelle les artistes ont également participé.

Commission scolaire des Chic-Chocs

studying-482328_1280Le Fin Fil… Où ?– Une comédie musicale au royaume des mots

Pierrette Poirier, enseignante en art dramatique, a voulu conjuguer savoir et plaisir avec les élèves des écoles Saint-Rosaire et de la Découverte en leur faisant vivre la comédie musicale créée de toutes pièces Le Fin Fil… Où ? Le spectacle présentait des personnages magiques et amusants : Madame Alphabet et ses 26 lettres,  Demoiselle Ponctuation, la Majestueuse Dictée, la Grande Larousse et a conduit les élèves à faire un voyage fantastique et grammatical au royaume des mots. Tant le français, le dessin, le théâtre, la musique, la chanson, la danse et les arts du cirque ont été exploités dans cette création artistique. Le spectacle a été présenté devant 2 400 spectateurs et a été diffusé par la télévision communautaire. Environ 300 bénévoles ont soutenu l’organisation de cet événement.

writing-711286_1280 Commission scolaire de Laval

Le cinéma à l’honneur

L’école alternative l’Envol estime important de consacrer un espace pour la culture aux élèves. C’est dans cette perspective que les jeunes du préscolaire à la 6e année ont pu réaliser la production de petits films, pièce de théâtre et la création d’un musée d’histoire du cinéma. Des comédiens sont venus parler de leur métier aux élèves. Le point culminant a été leur participation au Festival du film de l’Envol qui a eu lieu du 11 au 15 juin.

bandeau_prescolaire-primaire

 

sun-451441_1280Commission scolaire des Bois-Francs

Vers nos jeunes!

Pour permettre à des jeunes de milieux moins favorisés de vivre des activités culturelles, le conseil d’établissement de l’école Bon-Pasteur a mis de l’avant le projet Vers nos jeunes. Sollicitant l’appui financier des organismes et entreprises de sa région, la population est encouragée à acheter localement et les profits sont versés à l’école pour que les élèves puissent participer à des activités culturelles. Ainsi, ce sont 106 élèves qui ont pu profiter des 4 000 $ amassés pour faire, par exemple, une sortie au Salon du livre de Trois-Rivières et d’autres activités culturelles durant l’année.

Commis ion scolaire de l’Énergie

Des élèves sont emportés dans un tourbillon artistique

Les élèves de l’école Immaculée-Conception ont un fort penchant pour La tornade artistique qui vise à intégrer toutes les matières scolaires à travers les arts. Accessible à tous les élèves, La tornade artistique leur permet de  vivre en classe la culture sous toutes ses formes leur faisant ainsi découvrir leurs talents et les poussant à se dépasser. Depuis la réalisation de ce projet, les élèves se sont produits sur différentes scènes. Ils ont participé à des galas et à des festivals, ce qui favorise leur estime de soi et leur intérêt marqué pour les arts.

Commission scolaire de l’Estuaire

Sortir de l’école pour s’initier aux arts

Éveiller les élèves à la culture à raison d’une heure par semaine a suscité beaucoup d’enthousiasme à l’école  Leventoux. Les élèves sont devenus maîtres de leurs œuvres tant sur le plan artistique qu’au plan du marketing. Ils ont aussi été invités à sortir de l’école pour prendre contact avec des techniciens et des artistes, ce qu’ils ont apprécié au plus haut point. L’école a remporté des prix depuis la mise en place de ses activités culturelles. De plus, les élèves ont été invités à présenter des spectacles lors de la venue de bateaux de croisière notamment et à d’autres événements qui se déroulent dans la région de Baie-Comeau.

bandeau_prescolaire-primaire

 

Commission scolaire du Fleuve-et -des -Lacs

Marie-Reine Raconte

Marco Lévesque, enseignant à l’école primaire du Transcontinental, est très apprécié dans son milieu, particulièrement pour son projet Marie-Reine Raconte qui suscite beaucoup de fierté. Récipiendaire de nombreux
prix dont le prix Coup de coeur au concours régional du Plan d’action en lecture du MELS, le projet a aussi reçu le Prix Audace du ministère de l’Éducation dans le cadre du concours Qui lira verra au plan régional. Marie-Reine Raconte existe depuis 9 ans. Il s’agit de la création de contes par une approche entrepreneuriale. La classe devient alors une maison de production et les élèves présentent leurs contes à une audience déjà conquise par l’originalité du projet artistique qui conjugue à la fois théâtre et littérature.

photo_sollicitation_gesca-2012-retravailleeCommisson scolaire De La Jonquière

Les mots du Cœur

Élaborées à partir de l’intérêt des élèves de l’école Sacré-cœur, diverses activités en lecture, en poésie et en peinture ont pris forme. L’école a pu compter sur l’appui des conseillers pédagogiques pour réaliser Les mots du Cœur. Un poème collectif de même qu’une peinture collective ont été réalisés. Les mots du Cœur ont remporté récemment le prix Essor sur le plan régional. L’activité a permis aux élèves d’exprimer par les arts les sentiments ressentis et d’aller au-delà des mots.

Commission scolaire des Laurentides

Comédie musicale Un Oiseau de Feu

Entourés d’artistes comme Marie-Claire Séguin, chanteuse, et de Monik Vincent, chorégraphe, 32 enfants âgés de 6 à 14 ans des écoles intégrées Sacré-Coeur ont monté la comédie musicale Un oiseau de feu. Cette activité a permis de leur faire découvrir et de développer leurs talents dans la chanson, la danse, le rythme et l’expression théâtrale. La comédie musicale a été vue sur YouTube par plus de 3 000 personnes dont 1 100 jeunes.

bandeau_prescolaire-primaire

 

enfants-heureuxCommission scolaire Marie-Victorin

Vivre la musique avec un Orchestre symphonique

Une dizaine d’écoles réunissant 350 élèves ont répété souvent cette année pour vivre l’expérience d’un concert avec l’Orchestre symphonique de Longueuil. Cette entente entre l’Orchestre symphonique et la commission scolaire existe depuis plus de 13 ans et remporte un vif succès. Les élèves peuvent ainsi vivre une expérience
exceptionnelle en réalisant un spectacle professionnel dans des salles prestigieuses comme la Place des Arts. Les enseignants et les élèves bénéficient ainsi du soutien d’une équipe d’experts en musique, ce qui contribue à leur transmettre leur passion pour cet art.

La Mélodie du bonheur interprétée par des élèves de 1re année

Même s’ils n’avaient pas encore commencé à lire, les élèves de l’école du Tournesol ont appris à réciter par coeur la pièce de théâtre La mélodie du bonheur, car ils devaient la présenter, à la fin de l’année, à leurs parents et aux autres élèves du service de garde. Cette activité les a aidés à apprendre à se concentrer, à mémoriser un texte, à s’exprimer correctement et à travailler notamment l’expression faciale et la motricité physique. Mais le plus important, c’est que tout s’est réalisé dans le plaisir.

Commission scolaire de Montréal

Voyage artistique

Chaque deux mois, un art est à l’honneur à l’école Lanaudière, que ce soit la danse, le cinéma ou la musique. Tout le milieu, enseignants, spécialistes, professionnels, éducateurs, parents et élèves, se mobilise pour faire vivre des activités en lien avec l’art choisi au cours du mois. La programmation est annoncée aux élèves au gymnase puisque chacun d’entre eux a à confectionner une valise pour y déposer ses réalisations et découvertes artistiques. Elles sont présentées plus tard aux autres élèves et aux parents lors d’une exposition. Pour enrichir la formation artistique des élèves, des liens ont été créés avec des organismes dont le théâtre de L’Illusion et le Fonds Métro Éco École.

bandeau_prescolaire-primaire

 

coeur_mains-news_CSCommission scolaire des Navigateurs

Vivre la culture autrement – Nos amis, les arbres

À l’école du Grand-Fleuve, l’activité Nos amis, les arbres a permis aux élèves d’être à la fois conscientisés à la culture environnementale et aux arts puisqu’ils ont eu à concevoir des cartes en papier recyclé, à monter des herbiers et à se familiariser avec la forêt. L’activité a aussi favorisé l’intégration de matières scolaires. Par exemple, dans le cours de mathématiques, les élèves ont produit des graphiques sur les incendies de forêt et vendu des cartes de souhaits. En finale, un musée scientifique a été ouvert au grand public pour faire apprécier les talents artistiques des élèves.

Place des arts

L’école de la Ruche a réalisé un projet multidisciplinaire qui a mis à l’honneur la musique, les arts plastiques et la scène. Les 162 élèves impliqués dans ce projet ont assisté à une série d’ateliers d’apprentissage de chansons et de création de pièces en céramique animés par des artistes. Ils ont aussi enregistré une chanson et ont participé à la création de la pochette et à la promotion du disque. Les élèves ont aussi offert deux spectacles dans leur milieu. L’expérience artistique a permis de développer leurs compétences artistiques, d’apprécier la musique et de savoir mener à terme un projet.

Commission scolaire des Patriotes

Grease – Un projet rassembleur!

La comédie musicale Grease a mis en vedette 87 élèves de l’école primaire Mère-Marie-Rose de Contrecoeur. Durant toute l’année scolaire, les élèves se sont préparés à ce spectacle. Ils ont aussi participé aux différentes  étapes de production de la comédie musicale et l’ont présentée aux parents et à la communauté. L’expérience a été
profitable puisqu’elle visait l’intégration des matières comme l’anglais et le français notamment. L’école a pu compter sur des partenaires du milieu comme le Club optimiste, l’aciérie ArcelorMittal et la ville de Contrecoeur.

Une école, une histoire , un peuple

Créer une chanson pour souligner le 340e anniversaire de Varennes, c’est l’œuvre collective qu’a réalisée l’école Les Marguerites avec les petits comme les grands de l’école. Un auteur-compositeur-interprète, Alexandre Belliard, a accompagné les élèves dans cette création. Ils ont ensuite enregistré leur chanson et l’ont présentée à la fête de la Saint-Jean, à Varennes, le 23 juin dernier. Il s’agissait d’une bonne façon de stimuler le potentiel  artistique des enfants.

bandeau_prescolaire-primaire

 

studying-482328_1280Commission scolaire des Phares

Album jeunesse

Réal Leclerc, enseignant à l’école des Alizés, tenait à faire vivre une expérience originale à ses élèves de première et de deuxième année en lien avec la littérature. Il leur a ainsi donné l’occasion d’exprimer leurs idées en créant un album jeunesse avec la participation d’une classe de sixième année. Différents partenaires ont été associés à son projet comme le Carrefour de la littérature, des arts et de la culture. L’œuvre collective a été présentée au festival littéraire La crue des mots lors du Carrefour de la littérature.

Une consécration méritée

Après plusieurs années d’efforts, les élèves de l’école du Rocher/D’Auteuil ont pu réaliser leur rêve de jouer avec l’Orchestre symphonique de l’Estuaire. Durant trois mois, Gaétan St-Laurent, enseignant, a soutenu les élèves en leur faisant travailler le répertoire québécois sélectionné par le chef d’orchestre. L’expérience d’un concert  symphonique professionnel est devenue réalité pour 250 élèves de cette école qui privilégie les arts et la culture dans son projet éducatif.

Notre village , un projet qui conjugue culture et environnement

Pourquoi ne pas joindre les arts à la préoccupation environnementale ? C’est ce qu’ont pu réaliser les élèves de l’école des Bois-et-Marées en reproduisant à l’échelle le village de Luceville. Ce travail d’équipe les a amenés à utiliser des matériaux recyclés pour la fabrication des bâtiments et à apprendre l’introduction d’un système électrique notamment. L’oeuvre a été exposée dans un lieu public faisant ainsi valoir l’originalité et le dynamisme
de l’école publique.

Commission scolaire des Portages -de-l’Outaouais

Le Grand Jour

L’émergence d’un courant culturel s’est fait sentir à l’école primaire Du Marais avec l’interprétation de la pièce de théâtre intitulée Le Grand Jour. Cette pièce, interprétée par des élèves du troisième cycle du primaire, a permis à des élèves de découvrir de nouveaux talents liés à l’art dramatique. Au total, 28 élèves y ont participé. Les enfants ont aussi conçu les décors, les costumes et les accessoires de scène. Le spectacle a été présenté à toutes les classes de l’école et aux parents.

bandeau_prescolaire-primaire

 

Commission scolaire des Premières -Seigneuries

Esplamago récipiendaire du Prix du Premier ministre du Canada

Comment permettre aux élèves d’acquérir de nouvelles compétences dans un contexte différent ? Les écoles de l’Escale et du Plateau y sont parvenues dans le domaine artistique en mettant sur pied la troupe Esplamago qui allie le chant, la danse et l’expression dramatique. Esplamago existe depuis 1996. Sa troupe qui présente des  productions originales s’est produite à plusieurs reprises dans de nombreux endroits comme le Musée de la civilisation de Québec, le Théâtre de la Bordée, le Grand théâtre de Québec et au gala 2008 lors du congrès de la Fédération des commissions scolaires du Québec. Elle a valu à son directeur artistique, Luc Bernard, le Prix du Premier ministre du Canada pour l’excellence dans l’enseignement.
Pour plus d’information, www.esplamago.com.

Commission scolaire René-Lévesque

La musique au cœur de notre milieu

L’école Saint-Joseph valorise la jeunesse et la musique. La populaire activité La musique au cœur de notre milieu
en est un exemple. Chaque classe a appris une chanson qui a été enregistrée et distribuée. Les élèves ont aussi vécu une véritable expérience de studio qui s’est échelonnée durant toute l’année scolaire. Ils se sont produits sur scène et les fonds amassés par la vente de billets ont été réinvestis pour de futurs projets culturels.

apple-256261_1280Commission scolaire de Saint-Hyacinthe

Une idée qui a fait du chemin, Enchantons -nous

Pauline Chaput, une enseignante en musique de l’école au Coeur-des-Monts, était loin de penser que son idée de chorale entre les commissions scolaires de la Montérégie allait survivre si longtemps. Mise sur pied en 1996, Enchantons-nous s’adresse aux élèves de la quatrième à  la sixième année intéressés à faire partie d’une grande chorale. L’aboutissement est le concert présenté à l’église de Saint-Hyacinthe devant un public de parents déjà conquis par les jeunes artistes. L’activité exige des enfants un travail rigoureux, discipliné et constant, sans  compter l’enthousiasme qu’elle suscite.

Des livres et des hommes

Pour favoriser le modèle masculin à l’école, Amélie Létourneau, enseignante à l’école Plein-Soleil, a développé l’activité intitulée Des livres et des hommes. Les élèves ont eu à choisir et à filmer un modèle masculin qui lisait un livre pour ensuite en faire sa diffusion sur le site www.deslivresetdeshommes.cssh.qc.ca. En introduisant plus d’hommes dans l’univers scolaire primaire des jeunes garçons, ces derniers ont pu s’inspirer de ces modèles et s’intéresser davantage à la lecture. C’était un des buts que poursuivait Amélie Létourneau lorsqu’elle a eu l’idée de mettre sur pied ce projet.

bandeau_prescolaire-primaire

 

Commission scolaire de Sorel-Tracy

À la découverte de nos trésors

Tout est à l’effigie des pirates à l’école Maria-Goretti, les décorations de la classe, les diplômes remis aux élèves une fois par mois, les communications aux parents, le système d’émulation de l’école, etc. À travers le thème À la découverte de nos trésors, bien en vue sur les murs de l’école, chacun des membres des équipages coiffé du chapeau de pirate a présenté, sur de grands parchemins, les trésors qui sommeillent en lui, sentiments et  émotions. Toutes les actions et les gestes posés, donner, partager, comprendre l’autre, amènent les élèves à être plus respectueux et ouverts au monde qui les entourent, et ce, sous l’angle théâtral.

Vidéo sur l’agriculture

L’activité Le monde rural, un monde à connaître et à faire connaître a permis à des jeunes de milieu urbain de mieux connaître le milieu agricole. Une capsule vidéo des jeunes de la ville en campagne a été tournée. Le monde rural, un monde à connaître et à faire connaître a permis de faire voir aux élèves de l’école Monseigneur-Prince  qu’on peut être heureux et s’épanouir dans le milieu agricole.

child-865116_1280Commission scolaire De La Jonquière

Au cœur de nos murs

Tous les élèves ont été invités à écrire un texte d’une page sur le thème Si tu avais la chance d’écrire un mot à un parent d’un futur élève, que lui dirais-tu pour le convaincre que l’école Sacré-Coeur est le meilleur choix pour son enfant. Une fois cette étape franchie, les élèves ont eu à produire un dessin avec un des éléments décrits dans leur texte. Les textes ont été gravés sur des plexiglas fixés sur le mur extérieur de la nouvelle bibliothèque et les dessins des enfants ont parsemé le mur du nouveau coin de lecture.

bandeau_prescolaire-primaire

 

Commission scolaire de Kamouraska-Rivière -du-Loup

Vivre au rythme du cirque

Les élèves des écoles Vents-et-Marées de Cacouna et Desbiens de Saint-Arsène vivent au rythme du cirque depuis 13 ans; une façon agréable pour eux de découvrir leurs talents et de les partager. L’activité a lieu pendant les périodes d’éducation physique, à raison de 2 à 3 heures par semaine et peut aussi se tenir sur une base volontaire, durant l’heure du midi. Des élèves d’autres classes d’autres villages sont aussi invités à vivre le cirque qui se  termine toujours par un spectacle à la fin de l’année scolaire, réjouissant ainsi le cœur des parents et des élèves de l’école.

Commission scolaire de Laval

Le cirque au Baluchon

Depuis la mise sur pied du cirque à l’école Le Baluchon, le taux de rétention des élèves est de plus de 97 % par année. Cette bonne nouvelle anime tant le personnel que les parents très engagés dans le projet, à persévérer. Précisons que l’activité existe depuis 17 ans à raison d’une année sur deux dans le cadre du cours d’éducation physique. Les numéros sont créés par les élèves avec le soutien des enseignants et des coéducateurs. Le Cirque au Baluchon permet d’intégrer aussi différentes compétences liées à l’activité physique et l’art.

La guitare , une discipline!

À l’école Léon-Guilbault, la guitare est à l’honneur. Un projet pour stimuler les élèves dans ce sens a été mis sur pied, La guitare, une discipline. À raison de 2,5 heures par semaine, les jeunes de 10-11 ans apprennent la guitare. Pour ceux et celles qui veulent aller plus loin, une place dans le groupe parascolaire guitare leur est proposée. Ils ont aussi l’occasion de faire valoir leurs talents musicaux lors d’un concert présenté aux parents. La guitare est très populaire à cette école qui a par la suite vu naître des auteurs-compositeurs-interprètes.

bandeau_prescolaire-primaire

 

Commission scolaire Marguerite -Bourgeoys

Verdun en arts – Des acquis pour la vie pour les élèves

Verdun en arts proposait aux élèves de sept écoles primaires la découverte de l’univers artistique, mais aussi celle de soi, de ses talents, de ses goûts et de ses habiletés. L’activité consistait en un espace ouvert animé en partenariat avec la communauté et les organismes du milieu. Les disciplines abordées ont été les arts du cirque, la musique, la danse et le théâtre. Plus de 1 000 élèves y ont participé. Verdun en arts a reçu l’appui financier d’organismes  comme la Fondation Sault-Saint-Louis et le Club optimiste.

Commission scolaire Marie-Victorin

Footloose

Les éducateurs des services de garde de l’école Préville ont rivalisé d’imagination pour mettre en valeur la culture. À partir d’une chaussure récupérée de différents matériaux de recouvrement et de Mod Podge, les éducateurs ont appris aux tout-petits à créer une pièce originale. Ils avaient à mettre en valeur les différents aspects de leur personnalité à travers leur création. Pourquoi une chaussure ? Parce que, selon les éducateurs, c’est l’article tout désigné pour illustrer le quotidien et la culture des gens.

Commission scolaire de Montréal

De la Semaine des arts au Mois des arts

La Semaine des arts s’est transformée en Mois des arts à la Commission scolaire de Montréal. Chaque semaine, une discipline artistique est mise à l’honneur. Tous les gestes et les actions comptent : écouter de la musique classique à l’interphone ou danser à la récréation, par exemple. Comme les enseignants en arts sont souvent isolés, ce mois a pour but de valoriser leur travail et les réalisations artistiques de leurs élèves. Les projets des écoles sont diffusés sur le portail et le site de la commission scolaire www.csdm.qc.ca/calendrierEvenements/ MoisDesArts.aspx.

Les arts et les nouvelles technologies

Dans le cadre du Mois des arts, divers projets en arts et nouvelles technologies ont été développés à la Commission scolaire de Montréal : Fais ta valise, Entre 2 mondes et Pinceau interactif. Ces trois projets ont permis à des centaines de jeunes de créer d’impressionnants projets d’arts technologiques. Ils sont réalisés en collaboration avec le Centre Hexagram de l’Université Concordia dont la mission est d’œuvrer pour la recherche en création, en arts médiatiques et en technologies.

bandeau_prescolaire-primaire

 

violonisteCommission scolaire des Premières -Seigneuries

Les violons du Roy retournent à l’école

Développer une passion pour la musique, bâtir le public de demain sont quelques-uns des objectifs poursuivis par l’école Saint-Édouard et Monseigneur- Robert avec le projet Les violons du Roy retournent à l’école. L’activité est organisée aux deux ans, et ce, depuis 14 ans. Les élèves sont entraînés dans un cheminement qui les mettront en contact avec différents aspects musicaux, de l’exploration de la partition jusqu’aux répétitions et aux concerts tenus avec l’orchestre Les violons du Roy. Environ 125 élèves de la concentration musique y participent, ce qui constitue un élément motivateur et déterminant dans leur parcours scolaire.

Commission scolaire de la Vallée-des -Tisserands

Émilie Jolie – Une comédie musicale entraînante

Les élèves ont tout de suite embarqué lorsque l’équipe de l’école des Jeunes-Riverains leur a proposé de présenter la comédie musicale Émilie Jolie. Toute l’année, ils ont pu apprendre les métiers de la scène, comédien, chanteur, danseur, narrateur, technicien, etc. La comédie musicale a permis aux élèves d’apprécier les ouvres littéraires, de mieux communiquer oralement, d’apprendre la danse et l’interprétation. Émilie Jolie a été présentée en mai dernier à deux reprises, en après-midi et en soirée. Particip r aux étapes de production a été en soi une expérience riche pour tous les élèves de l’école.

Aucun commentaire pour le moment.