Magazine Savoir FCSQ - Fédération des commissions scolaires du Québec

Mars 2012

Un Sommet sur l'éducation publique qui promet...

Une vision d’avenir pour l’éducation publique

| Par Marie Blouin, conseillère en communications, FCSQ
Marie Blouin Conseillère en communications FCSQ mblouin@fcsq.qc.ca

Marie Blouin
Conseillère en
communications
FCSQ

La Fédération des commissions scolaires du Québec tiendra les 31 mai et 1er juin, au Centre des congrès de Québec un événement de grande envergure : le Sommet sur l’éducation publique. Tous les acteurs du  milieu de l’éducation et les partenaires socioéconomiques sont invités à y participer. Parce que l’éducation est une cause importante et parce qu’elle nous concerne toutes et tous, ne manquez pas ce rendez-vous  unique au Québec!

Paul Gérin-Lajoie, premier titulaire du ministère de l’Éducation  et président-fondateur de la Fondation PGL, ainsi que Léa  Clermont-Dion, diplômée de la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord, assumeront la coprésidence du sommet.

copresidents-prix-2011-2012

Les coprésidents du Sommet sur l’éducation publique au Québec, Léa Clermont-Dion et Paul Gérin-Lajoie.

Contribuer à améliorer le système public d’éducation, faire en sorte que nos élèves, jeunes et adultes se sentent bien à l’école publique et  s’y réalisent pleinement, qu’ils obtiennent la formation la plus enrichissante possible, bien préparer la relève pour fournir la  main-d’œuvre dont ont besoin les entreprises et participer au développement socioéconomique du Québec, tels sont les objectifs que poursuit ce sommet. Les participantes et participants seront invités à prendre la parole et à donner leur point de vue sur ce que  représente l’éducation publique pour eux et les défis que nous devons relever pour que le système public d’éducation soit le meilleur au  monde.

Qui est Léa Clermont-Dion?

Âgée de 21 ans, Léa Clermont-Dion possède une feuille de route impressionnante. Diplômée de la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord, elle a été nommée Personnalité par Excellence 2011 par l’organisme Forces Avenir qui vise à reconnaître l’engagement des jeunes. Elle étudie à l’Université du Québec à Montréal en relations internationales et en droit international. Elle s’est particulièrement fait remarquer par la pétition qu’elle a mise sur pied et qui a conduit à l’adoption d’une Charte sur l’image corporelle adoptée par le gouvernement en 2009. Elle est aussi engagée sur le plan humanitaire notamment avec Oxfam-Québec.

Les raisons qui nous motivent à tenir ce sommet

Ce sommet constituera l’aboutissement d’une vaste tournée qui se terminera le 13 avril et a conduit la Fédération à rencontrer plus de   1 500 partenaires dans différentes régions du Québec pour recueillir les opinions, recommandations et préoccupations des partenaires  politiques, socioéconomiques, communautaires, syndicaux et des parents sur les modifications qu’il serait souhaitable d’apporter à notre  système public d’éducation dans un esprit de collaboration et d’ouverture. Il mobilisera des dizaines de partenaires nationaux et   régionaux et devrait réunir un millier d’intervenants provenant de toutes les régions du Québec.

Un programme stimulant

Précédé d’un gala La culture au cœur de l’école publique, le sommet s’ouvrira en grande pompe avec nos coprésidents fiers de soutenir la  cause de l’école publique. Ils donneront leur point de vue tout au long de cette journée du 1er juin sur différents sujets touchant   l’éducation publique. Avec la complicité de Forces Avenir, les coprésidents seront entourés d’élèves récipiendaires de cette organisation  qui valorise l’engagement des jeunes au Québec.

Le sommet sera animé par le journaliste Stéphan Bureau. Pour l’occasion, différents intervenants, des experts et des personnes engagées  à la cause de l’éducation, viendront livrer des entrevues ou présenter en conférence leur perception de l’éducation publique et des défis  que nous avons à relever pour rendre notre système public d’éducation encore plus fort et performant pour tous les élèves du Québec.

D’entrée de jeu, Josée Bouchard, présidente de la FCSQ, et Pâquerette Gagnon, directrice générale, viendront témoigner de ce qui a été  dit dans la tournée à laquelle elles ont participé. Leurs interventions seront accompagnées de témoignages sur vidéo de partenaires de  différents milieux qui ont la cause de l’éducation à coeur. Le public sera invité à réagir. Claude Lessard, président du Conseil supérieur de l’éducation, viendra rappeler les fondements du système public d’éducation et vers où on s’en va tant au Québec qu’ailleurs dans le  monde. La formation professionnelle, un sujet fréquemment soulevé lors de la tournée de la FCSQ, sera aussi abordée pour mieux répondre aux besoins des régions.

Après des années de mobilisation et des rencontres sur la persévérance scolaire, L. Jacques Ménard, président du Groupe d’action sur la  persévérance et la réussite scolaires au Québec et président de la BMO ainsi que Michel Perron, cofondateur du CRÉPAS, professeur à  l’Université du Québec à Chicoutimi, diront où ils en sont et ce qu’ils comptent faire dans cette perspective pour le Québec.

Pour sa part, Réal Jacob, professeur à HEC Montréal, un expert et un fin observateur du milieu québécois en transformation, livrera de  précieux conseils pour être prêt à relever les défis du changement en éducation, mieux répondre aux besoins des élèves et du milieu  socioéconomique dans un souci d’une plus grande efficacité.

Finalement, Paul St-Pierre Plamondon, président de Génération d’idées et chroniqueur à l’émission Bazzo.tv à Télé-Québec donnera sa  vision sur la mobilisation des jeunes à partir de sa propre expérience comme fondateur de ce groupe préoccupé par différents aspects  qui  interpellent la société québécoise. Il sera question dans son exposé de l’importance de  s’engager comme citoyen et il présentera la  vision d’avenir des jeunes en éducation. En fin de journée, une déclaration sera dévoilée pour exprimer haut et fort notre croyance au  système public d’éducation. Cette  déclaration sera lue par des élèves de nos écoles publiques.

L’éducation publique est une cause importante. Le sommet est une occasion unique de donner votre point de vue, d’entendre des experts  de haut calibre et de contribuer à améliorer notre système public d’éducation. C’est un rendez-vous à ne pas manquer. Consultez dès  maintenant notre programme en ligne et inscrivez-vous à cet événement au Québec!

Le gala des Prix d’excellence de la FCSQ : La culture au cœur de l’école publique

Une soirée magique!

Le gala des Prix d’excellence La culture au cœur de l’école publique sera animé par le comédien et animateur, Marc-André Coallier. Ce  dernier a conçu un scénario original qui mettra en valeur les élèves-artistes du réseau public d’éducation. L’actrice et présidente de notre  concours, Louise Portal, remettra les prix aux commissions scolaires récipiendaires. Le gala aura lieu le jeudi 31 mai, à 20 h. Lors de cette soirée, nous rendrons aussi hommage à des personnalités qui se sont illustrées pour leur contribution exceptionnelle en éducation.

Partenaire du Gala : La Capitale Assurance et services financiers

Merci aux enseignantes de la Commission scolaire de la Capitale de leur contribution auprès des élèves-artistes lors de cette soirée :

  • Julie Mathieu, école secondaire Jean-de-Brébeuf
  • Marie-Renée Landry, école secondaire Roger-Comtois
  • Lise Lévesque, école secondaire de Neufchâtel
  • Nancy Lessard, directrice de l’École de cirque

Aucun commentaire pour le moment.