Magazine Savoir FCSQ - Fédération des commissions scolaires du Québec

Mars 2011

Une alliance prestigieuse

La commission scolaire de la capitale et le domaine Cataraqui
| Par Marie Blouin, conseillère en communications, FCSQ - [email protected]

Les élèves de l’École hôtelière de la Capitale de la Commission scolaire de la Capitale vivent une expérience de rêve en cuisine et en  service de la restauration puisqu’ils ont accès, depuis septembre dernier, à un lieu prestigieux pour parfaire leur formation, soit le magnifique domaine Cataraqui à Québec.

CataraquiTout a commencé lorsque la Commission de la capitale nationale du Québec, pour assurer  la pérennité du domaine et son accès au public, a dû lui trouver une vocation pour  atteindre ces objectifs. Plusieurs projets lui ont été proposés dont un centre de loisirs  scientifiques, une nouvelle bibliothèque, mais c’est celui entourant l’éducation,  principalement celui de la restauration, qui a conquis le promoteur. La Commission de la capitale nationale du Québec a donc fait appel à la Commission scolaire de la Capitale pour faire du domaine Cataraqui un lieu de formation, précisément, une antenne de l’École hôtelière de la Capitale, centre de formation professionnelle spécialisé dans les secteurs de  l’alimentation et du tourisme. Les élèves finissants au programme de cuisine ont ainsi  l’opportunité de concocter des repas somptueux en prévision de réceptions et  d’événements du gouvernement qui leur offrent en plus une sensibilisation à l’aspect  protocolaire. En plus de s’adresser à des dignitaires, le domaine Cataraqui est également disponible à un plus large public pour des  rencontres corporatives, des conférences de presse et des mariages notamment.

 

pomme_crayonsM. François Rousseau, de l’École hôtelière de la Capitale, est responsable des opérations en cuisine au domaine Cataraqui. Il a  collaboré, avec Mme Marjolaine Breton, directrice de l’école, à l’élaboration des différents travaux de rénovation pour offrir aux élèves  une cuisine et des salles de cours des plus modernes. Graduellement, les pavillons qui font partie de ce domaine de près de dix hectares  seront rénovés et, selon Mme Breton rencontrée sur place, permettront d’offrir d’autres salles de cours aux élèves pour qu’ils puissent  vivre des expériences diversifiées. « Nous voulons augmenter l’offre de service, notamment développer des thématiques de cours pour  le grand public telle la préparation de hors-d’oeuvre ou de verrines. Nous songeons aussi à inviter des chefs européens pour nous faire  une démonstration de leur savoir-faire. »

Mme Breton ajoute : « Dans le contexte actuel où la main-d’oeuvre est très recherchée en formation professionnelle, donner du prestige aux programmes de cuisine et de service de la restauration dans un autre environnement nous semble prometteur pour la carrière des  élèves et l’avenir de ce secteur. C’est une valeur ajoutée au curriculum vitae des jeunes. Les élèves sont très heureux et fiers de  compléter leur programme de cuisine dans ce magnifique endroit. D’autres programmes pourront également avoir accès à ces plateaux  pour des activités spéciales. »

Le domaine Cataraqui et ses neuf dépendances comptent parmi les derniers vestiges de l’architecture pittoresque introduite par la bourgeoisie anglophone au XIXe siècle.

cuisinedumarché[1]Ajoutons qu’avec cette antenne au domaine Cataraqui, l’École hôtelière de la Capitale dispose d’un deuxième centre pour offrir sa  formation. Les cours de base aux élèves en cuisine et en service de la restauration sont toujours offerts à l’École hôtelière de la Capitale au centre-ville de Québec, près du parc Victoria, dans un centre qui a été entièrement rénové et agrandi. Le public peut, sur réservation,  avoir accès au service de repas suivant le calendrier de formation des élèves à l’un ou l’autre de ces endroits. Les revenus générés par les activités permettent de défrayer le coût des matières premières utilisées dans ce programme.

La Commission de la capitale nationale du Québec a fait appel à la  Commission scolaire de la Capitale pour faire du domaine Cataraqui un lieu de formation : une antenne de l’École hôtelière de la Capitale.

Pour plus d’information, vous pouvez consulter les sites suivants :
www.capitale.gouv.qc.ca/realisations/ parcs-espaces-verts/domaine-cataraqui.html
www.ehcapitale.qc.ca et sélectionner l’onglet Domaine Cataraqui

Aucun commentaire pour le moment.